Nord-Kivu : le corps du journaliste Périclès Kakule Mapendo conduit en sa dernière demeure au cimetière familial d’Alimbongo-Lubero

0
282

Goma, 26 aout 2021 (ACP). – Le corps de Périclès Kakule Mapendo, journaliste reporter à de l’Agence congolaise de presse, direction provinciale du Nord-Kivu, décédé brusquement mardi dernier, a été conduit en sa dernière demeure ce jeudi 26 août au cimetière familial de la bourgade d’Alimbongo, dans la chefferie des Bamathe, au sud du territoire de Lubero à près de 200 kms de la ville de Goma.

Les frères et sœurs ainsi que les amis et connaissances ont accompagné le corps du confrère jusqu’au village natal, sur décision du conseil familial. Car de son vivant, l’illustre disparu tenait à ce qu’il soit enterré aux côtés de ses parents et grands-parents.

Le cortège funèbre a ainsi quitté Goma à l’aube pour rejoindre le convoi   ce jeudi matin pour atteindre Alimbongo en début d’après-midi. Peu avant l’inhumation, un culte a été dit en mémoire de Kakule Mapendo.

Agé de 45 ans, le journaliste Périclès, affectueusement appelé Aumônier au bureau de l’ACP-Goma, a été engagé à l’ACP en 2004 au grade de chef de bureau de 2e Echelon (CBA2). Il laisse une veuve et neuf orphelins. ACP/ZNG/NKV/MNI