Une thèse de doctorat à l’UPN sur les survivances de l’esclavage et de la traite des noirs

0
194

Kinshasa, 26 aout 2021(ACP).- Le chef de travaux Théophile Mvula Eyenga a soutenu jeudi à l’Université pédagogique nationale (UPN), une thèse de doctorat intitulée « Survivances de l’esclavage et de la traite des noirs dans le bassin du Congo de l’EIC au Congo indépendant (1885-1960) ».

Le récipiendaire a souligné ? dans cette recherche doctorale qui lui a valu le grade de docteur en sciences historiques et la mention « grande distinction », le fait de la temporalité et l’universalité de l’esclavage sévi partout où les hommes se sont regroupés en sociétés bien structurées.

Cette institution, a-t-il dit, a existé dans le bassin du Congo où des hommes, des femmes et des enfants les plus fragiles étaient réduits en esclavage.

L’auteur a retracé les différents repères historiques de l’esclavage et de la traite des noirs au Congo, en Afrique et au monde. Il a proposé un système d’exploitation de la force de travail des autochtones et des populations, fondé sur paternalisme, le partage, les fournitures des vivres, d’intérêt public, des cultures éducatives.

Il a également préconisé de modèle des sociétés congolaise et africaine à construire pour le développement durable et la nécessité de l’éradication de mal vécu pendant ces phénomènes dans le temps actuel pour prétendre à l’avènement d’une société dans laquelle la Charte des droits de l’homme et du citoyen sera véritablement d’application dans la société.

ACP/