Le nouveau président du CNJ promet de faire de la jeunesse le moteur du changement

0
109

Kinshasa, 29 aout 2021 (ACP).- Le nouveau président du conseil national de la jeunesse (CNJ), William Mukambila a, au cours de la cérémonie de remise et reprise organisé vendredi au siège de ce service, dans la commune de la Gombe, promis de faire de la jeunesse congolaise, le moteur du changement en fédérant toutes les forces disponibles en faveur du pays.

 « Le temps est venu de concentrer toutes les forces disponibles sur les actions prioritaires en faveur de la jeunesse. Les autorités du pays, les partenaires d’appui au développement et les responsables des associations trouvent ici la fermeté d’un engagement qui veut faire de la jeunesse, le moteur du changement en RDC », a-t-il déclaré.

Il a, à cette occasion émis le vœu de se fixer comme objectif,  de mener à bien l’agenda de la jeunesse, en concertation avec les forces vives pour lutter de telle sorte que l’on ne puisse plus renvoyer la jeunesse à l’avenir mais plutôt que l’on fasse de sa participation, la pierre angulaire et le levier par excellence du développement.

M. Mukambila envisage par ailleurs la ré-visitation du cadre institutionnel pour que le CNJ ait des réformes permettant aux jeunes de bien jouer leur rôle dans la bonne gouvernance, la démocratie, la culture de la paix, la sécurité, la lutte contre le chômage des jeunes pour l’émergence et le développement durable et intégral du pays.

« Nous ferons un plaidoyer auprès du chef de l’Etat et président en exercice de l’Union africaine, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, au regard de l’importance  et de la vision qu’il a pour sa jeunesse, de bien vouloir donner accès au CNJ de se doter des infrastructures à l’échelle provincial, national et panafricain », a-t-il conclu. ACP/CL/Awa