250 consommateurs de la drogue « Bombé » bénéficiaires d’un accompagnement psychothérapeutique

0
236

Kinshasa, 30 août 2021 (ACP).- Deux cent cinquante (250)  consommateurs de la drogue « Bombé » parmi lesquels des bandits urbains communément appelés « Kuluna » ont bénéficié le week-end de l’ONG internationale « Inter-Actions » dans la commune de la N’Sele, d’un accompagnement psychothérapeutique pour leur réinsertion dans la société, a appris l’ACP, des sources médiatiques.

Ayant suivi auparavant une formation de 4 mois, ces drogués venant principalement des communes de Kinshasa, Barumbu et Lingwala sont devenus autonomes et capables d’exercer des activités génératrices de recettes les rendant utiles dans leur communauté respective.

Le représentant pays de la Fédération Congolaise de la lutte contre la drogue en RDC, Dandi Yela  a qualifié cette activité récréative de grande journée marquant l’aboutissement d’un processus qui a commencé il y a 3 mois, consistant à mettre fin à la vie passer de cette catégorie des personnes et à leur permettre d’embrasser une nouvelle vie en tant que responsables susceptibles d’exercer entre autres, des activités de lavage des véhicules de devenir des micros entrepreneurs en fonction des kits reçus.

D’autres encore auront de petits fonds pour démarrer leurs propres activités, a renchéri M. Yela, avant de souligner que la pauvreté est la principale cause du phénomène Kuluna.

Pour sa part, M. Valentin Vangi, Directeur de l’ONG Inter-Actions, a rassuré que les bénéficiaires de cette formation ont décidé d’abandonner la vie des brigands pour s’intégrer dans la société.

Cette formation a été financièrement appuyée par la coopération suédoise avec l’accompagnement de la fédération mondiale de lutte contre la drogue (WFAD), dans le cadre de son projet : « Jeunesse sobre, communauté plus saine ». ACP/Kayu/JFM/MNI