Le gouvernement disposé à accompagner l’OIDE en RDC

0
186

Kinshasa, 31 août 2021(ACP). Le vice-ministre des Affaires étrangères, Samy Adubango Awotho, a assuré l’ambassadeur pays de l’Organisation internationale économique et développement (OIDE), Hassan Maatouk, de l’accompagnement du gouvernement pour la réussite de ses actions en RDC, lors de l’audience qu’il lui a accordée mardi dans son cabinet de travail.

Le diplomate s’est réjoui de la volonté manifeste du gouvernement congolais de soutenir l’implantation en RDC de cette institution financière de développement, dont l’objectif principal est d’aider les populations congolaises, notamment celles de l’Ituri et du Nord Kivu en proie à la violence des groupes armés.

« Le gouvernement est disposé à nous soutenir dans notre implantation et dans nos missions », a-t-il dit à l’issue des échanges.

 « Nous venons pour la construction des écoles, pour soutenir les jeunes du pays, dans le secteur de la santé, nous venons pour la construction des hôpitaux, et dans tout ce qui est infrastructures, la réhabilitation des ponts, la construction des routes de desserte agricole », a-t-ii souligné Hassan Maatouk.

Selon lui, l’OIDE intervient dans le monde entier en qualité d’institution financière de développement, au même titre que la Banque mondiale (BM), le FMI, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque européenne d’investissement (BEI) ou la Banque asiatique de développement (BAD).

Cette organisation est régie par la Convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques et consulaires. Ses activités sont encadrées par les Traités internationaux, notamment la Charte des Nations-Unies, le Statut de la Cour internationale de Justice, la Convention du 21 novembre 1947 relative aux Privilèges et Immunités des institutions spécialisées des Nations-Unies, les Protocoles additionnels de Genève de 1977 et la Convention européenne n°167 du 24 avril 1986, rappelle-t-on. ACP/