Un Annuaire national   pour accompagner la vision du Chef de l’Etat sur les Ressources naturelles

0
113

Kinshasa, 31 août 2021 (ACP).— La vision du Président de la République, Félix Tshisekedi, se rapportant à la valorisation des ressources naturelles sera matérialisée à travers « un atelier sur l’élaboration d’un Annuaire National des Ressources Naturelles Renouvelables et Non renouvelables du Sol et du Sous-Sol Multisectoriel de la République Démocratique du Congo », projet adopté lors de la réunion du Conseil des ministres présidée, vendredi dernier, par  le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Ce projet, présenté au Conseil des ministres par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du Territoire, Guy Loando, permettra à la République Démocratique du Congo de disposer de données fiables de ses potentialités naturelles et des stratégies de leur exploitation et utilisation, pour contribuer efficacement à sa reconstruction et son développement durable, harmonieux et équilibré, a souligné le ministre de la Communication , porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, dans le Compte rendu relatif à ladite réunion.

« Ce projet harmonisé dans le cadre d’une Commission ad hoc, conformément à la décision du Conseil des Ministres du 9 juillet 2021, requiert la participation active de treize (13) Ministères sectoriels, pour parvenir à la production de  cet Annuaire », a-t-il ajouté.

RDC, pays des ressources naturelles renouvelables

La République Démocratique du Congo, un vaste territoire qui s’étend sur une superficie de 234,5 Millions d’hectares, pourra tirer profit de  ce document qui pourra établir, pour chaque ressource naturelle, sa localisation, son potentiel commercial, sa qualité et teneur, les chaines de valeur existantes et les acteurs impliqués dans l’exploitation.

La faune congolaise recèle, informe-t-on, d’importantes réserves du monde, notamment 352 espèces de reptiles, 168 espèces de batraciens, 1.086 espèces d’oiseaux, 421 espèces de mammifères, 1.596 espèces d’invertébrés aquatiques, dont 1.423 d’eau douce et 183 marines, 544 espèces d’invertébrés terrestres et 1606 espèces de vertébrés aquatiques.

Quant à son sous-sol, en dehors des Ressources Naturelles renouvelables, la RDC renferme d’abondantes ressources non renouvelables. Il s’agit notamment des  minerais tels le cuivre, le zinc, le cobalt, l’or, le diamant, la cassitérite, l’étain, la colombo-tantalite, la wolframite, l’argent, le manganèse, le cadmium, le charbon, le pyrophore.

 Les exportations des produits miniers du pays représentaient, entre 1997-1998, plus de 8O% de recettes totales d’exportations, dont la part du cuivre variait entre 3O et 45%, rappelle-t-on.ACP/GGK