Baisse des cas des violences sexuelles liées aux conflits en RDC, selon le BCNUDH

0
71

Kinshasa, 02 septembre 2021 (ACP).- Les cas de violences sexuelles liées aux conflits en RDC documentés en juillet dernier sur des victimes adultes, soit 44 victimes au mois de juillet par rapport à 33  en aout 2021, sont en baisse de 25% selon le document du Bureau conjoint des Nations-Unies pour les droits de l’homme(BCNUDH) dont une copie est parvenue mercredi à l’ACP.

Selon la source, les membres des groupes armés continuent de commettre les plus des violences sexuelles sur les civils avec, les militaires des FARDC quant à eux ont fait le plus grand nombre de victimes (avec neuf femmes), suivis des agents de la PNC (deux femmes), pour un total de 11 victimes pour le mois de juillet.

Il sied de noter que trois provinces continuent à enregistrer le plus grand nombre des victimes de violences sexuelles. Il s’agit des provinces du Nord-Kivu (18), du Maniema et du Sud-Kivu (10 chacune). ACP/Zng/nig/Mni