Forum de Milan : Le Président Félix Tshisekedi Tshilombo présente les opportunités de l’Afrique

0
291

Kinshasa, 03 septembre 2021 (ACP).- Le Président de la République et Président en exercice de l’Union africaine a fait le plaidoyer du continent en mettant en exergue son énorme potentiel en matière d’investissement dans son intervention vendredi,  au Forum de l’European House Ambrosetti à la  Villa d’Este, à Milan , au Nord de l’Italie.

«L’avenir du monde repose sur l’Afrique», a dit le Président Félix Tshisekedi qui a ajouté que la prospérité du continent dépend aussi du comportement de ses dirigeants.

A une question sur la pandémie de COVID-19, le Président Tshisekedi a réaffirmé que le vaccin reste pour l’instant l’option la moins dangereuse pour stopper cette maladie.

Toutefois, il a soutenu l’importance de la médecine traditionnelle africaine qui a contribué dans une certaine mesure, à stopper la propagation de la pandémie.

Le défi sécuritaire imposé à l’Afrique tout comme la coopération gagnant- gagnant entre le Nord et le Sud ont aussi été évoqués.

Haut lieu de réflexion prospective sur l’avenir de l’économie mondiale dans les décennies à venir, le forum Ambrosetti a été l’occasion pour les participants de se rappeler de toutes les potentialités du continent noir énumérées par le Président Félix Tshisekedi Tshilombo particulièrement dans son pays, la République démocratique du Congo présentée comme un scandale géologique.

Le Chef de l’État était l’invité d’honneur en tant que seul Président en exercice présent cette année à ce Forum annuel qui totalise 47 éditions.

En presentiel comme en visioconférence, le forum Ambrosetti a aussi servi de tribune d’expression sur certains sujets d’actualité notamment la situation en Afghanistan et en Lybie.

Le Président Félix Tshisekedi, rappelle-t-on, était reçu jeudi, au Palais présidentiel par  son homologue  italien Sergio Mattarella.

Les deux Présidents oavaient eu, un entretien en tête-à-tête. Pendant une demie- heure, les Présidents Mattarella et Tshisekedi avaient passé en revue les relations bilatérales vieilles de plusieurs siècles.  Ils avaient aussi évoqué la page noire sur l’assassinat de l’ambassadeur Luca Atanasio, son garde du corps ainsi que son chauffeur en février de cette année près de la ville de Goma, dans l’Est de la RDC.

Tout en condamnant cet acte odieux, les deux parties pensent qu’il n’est ni de nature à freiner la détermination de la RDC à pacifier l’Est du pays encore moins de nature à entacher les bonnes relations bilatérales séculaires ; bien au contraire ces relations doivent se raffermir davantage et tourner vers une coopération multisectorielle.

Félix Antoine Tshisekedi et Sergio Mattarella s’étaient félicités mutuellement pour le partage des informations liées à cette tragédie. ACP/Kho/May