La Sicomines S.A salue l’essai de sa troisième ligne de concentration de la phase II de son projet minier

0
219

Kinshasa, 03 sept. 2021 (ACP).- La société Sino-congolaise des mines (Sicomines S.A) a salué le bon avancement des essais de fonctionnement de son processus de purification par précipitation sélective du cobalt ainsi que de l’essai de sa troisième ligne de concentration, a appris vendredi ACP, de cette société minière.

Elle l’a fait savoir mardi dernier lors du lancement solennel par son Directeur générale adjoint, Elie Tshingulie, en présence du personnel de cette entreprise minière sur la plateforme destinée au broyage. Lesdits travaux ont connu plusieurs difficultés dans sa réalisation notamment, les effets de la Covid-19,  des pluies diluviennes ainsi que l’arrivée tardive de certains équipements et matériaux.

Malgré ces difficultés, poursuit la source, les travaux effectués ont  respecté le plan du jalon des étapes de la construction de la phase II du projet minier «cupro-cobaltifère» de la Sicomines. La Sicomines S.A ajoute, en outre, que ces travaux remplissent les conditions d’essaie de fonctionnement de la série II du système de précipitation de cobalt et celui de la série III du système de concentration, formellement coordonné des machines avec charge, en vue de produire un concentré riche en cuivre et en cobalt.

La série III du système de concentration englobe le système de concassage primaire, de broyage, de flottation et celui d’épaississement des rejets, note la source qui précise qu’il s’agit principalement des minerais réfractaires comme les minerais simples de cuivre à haut taux d’oxydation. Pour le coordonnateur intendant du département de concentrateur à la Sicomines, Trésor Katanga, le processus combiné de concentration et de la métallurgie a été formé à travers la combinaison du système de « lavage CCD » de la métallurgie en aval ce, afin d’augmenter le taux de récupération intégrée de ce genre de minerais réfractaires.

Il a, par ailleurs, ajouté que la Sicomines S.A a rénové et élargi la série II du système de précipitation du cobalt sur la base du système de cobalt de la phase I. « En plus de la mise à niveau des équipements de la phase I, nous avons ajouté quatre cuves de réaction, trois épaisseurs, neuf filtres à plateau, deux séchoirs à Ellice et deux séchoirs flash ainsi que les équipements publics auxiliaires »,  a noté la même source.

A l’issue de la mise en service effectif de la phase II du projet minier «cupro-cobaltifère», la capacité de production annuelle du cobalt hydroxyde s’élèvera sensiblement, a-t-il révélé.

Le directeur général adjoint de la Sicomines S.A, Elie Tshugulie, a, à cette occasion, remercié tout le personnel pour les efforts fournis dans la croissance de cette entreprise minière. ACP/Her/Rn/May