Les parlementaires exhortés à renforcer le contrôle sur la bonne gouvernance

0
188

Kinshasa. 03 sept 2021(ACP).- Le secrétaire exécutif de la CENCO en charge de la Commission épiscopale des Ressources naturelles des ressources naturelles CENCO/CERN, Henri Muhiya, a invité les parlementaires congolais en général, et ceux du caucus parlementaire congolais de lutte contre les flux financiers illicites à collaborer avec les bureaux d’études pour renforcer leurs capacités d’action en la matière.

Henri Muhiya, qui est membre du dicastère pour le service de développement humain intégral à la cité du Vatican,  l’a fait savoir dans son intervention lors du déjeuner débat sur la bonne gouvernance et la justice fiscale sur les flux financiers illicites sur les matières minérales du pays dans un document remis vendredi à l’ACP.

Il a exhorté les députés nationaux à s’informer sur les différentes situations, à intérioriser la législation nationale et internationale tout en restant législateurs, à exercer le contrôle et d’éviter d’être dans des situations de juge et partie ou des conflits d’intérêts.

Le caucus parlementaire, dirigé par la députée nationale Dominique Munongo et secondée par son collègue, Paulin Odiane Doune, en qualité de vice-président, a pour mission de  soutenir le Chef de l’Etat, dans sa volonté de revisiter des accords allant à l’encontre de l’intérêt du peuple congolais, ainsi qu’à combattre les flux financiers illicites à la base de la pauvreté et des conflits armés en RDC, un fléau financier qui gangrène également l’Afrique. ACP/Kho/May