Démarrage des travaux préliminaires des états généraux de l’ESU à Lubumbashi

0
123

Kinshasa, 7 septembre 2021(ACP).- Les experts et les consultants  du secteur de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) venus de plusieurs provinces et de l’extérieur du pays,  ont entamé les travaux préliminaires des états généraux de l’ESU, qui se déroulent du 6 au 9 septembre 2021, à Lubumbashi, a-t-on appris mardi du cabinet du ministre de l’ESU à Kinshasa

Ces travaux préliminaires qui précèdent les assises proprement dites, prévues du 10 au 14 septembre 2021, se penchent notamment  sur l’harmonisation des commissions, des programmes et des matières à débattre.

La délégation des experts de Kinshasa a été conduite à Lubumbashi par le coordonnateur adjoint de ces états généraux, le Pr Barthélémy Pangadjanga.

Ces états généraux  sont convoqués par le ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi sous le haut patronage du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, grand chancelier des universités et instituts supérieurs publics.

Il sera question du 6 au 14 septembre 2021 pour les différents experts et consultants nationaux et internationaux, de proposer  des solutions idoines aux problèmes de ce secteur, en vue de redéfinir , de redresser et  d’innover le système éducatif congolais.

Nécessité de renforcer la sécurité dans l’Est de la RDC

Par ailleurs, le ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi a échangé lundi dans son cabinet avec le député national, Remy Mumbere Mukweso sur la nécessité de trouver d’autres alternatives pour renforcer la sécurité et la paix dans cette partie de la République.

Rémy Mumbere, qui l’a indiqué à l’issue d’une audience que le ministre lui a accordée dans son cabinet de travail, a souligné aussi la nécessité de circonscrire l’état de siège à Beni et Irunu ou d’organiser l’autoprise en charge de des populations de dette partie de la RDC. ACP/