Un Kilomètre de digues et quatre centres de séchage construits au profit des riziculteurs de Masina

0
176

Kinshasa, 08 septembre 2021 (ACP).- Le Bureau central de coordination (BCECO) et la Banque arabe pour le développement viennent de construire, en faveur des riziculteurs de la commune de Masina, 1 (un) kilomètre de digues, 4 (quatre) centres des aires de séchage ainsi que 4 (quatre) hangars de stockage, en vue d’augmenter leur production de riz, a indiqué mardi M. Alphonse Motomungu, cadre à la BCECO lors de la cérémonie de réception  de ces 3 (trois) ouvrages.

La construction de ces ouvrages rentre dans le cadre du Projet de développement de la riziculture de Masina (PDRM) pour améliorer la production et lutter contre l’insécurité alimentaire.

Motomungu a saisi l’occasion pour présenter l’état des lieux du PDRM, 7 (sept) ans après son lancement. Selon lui, le projet évolue normalement à la satisfaction des riziculteurs qui ont augmenté en nombre, du fait que l’activité est devenue désormais rémunératrice.

Il a rappelé que ledit projet a bénéficié d’un appui financier de la Banque arabe pour le développement en Afrique (BADEA) à hauteur de 1.000.000.000 (un million) USD.

Lancé dans le but d’accroitre la production et d’augmenter le nombre des producteurs de riz, le PDRM a déjà aménagé près de 725 (sept cent vingt-cinq) hectares de terres agricoles et 30 (trente) kilomètres de pistes agricoles.

Le site de Masina, produit 3,2 tonnes de riz par hectare. « Cette production augure un avenir meilleur pour le développement de l’activité rizicole congolaise », a conclu M. Motomungu.

Le projet de développement de la riziculture de Masina est implanté à environ de 25 Km du centre-ville de Kinshasa, précisément sur le site agricole de pool Malebo.

Le PDRM comprend 2 (deux) composantes, à savoir, les travaux de génie civil et l’appui à la production agricole, indique-t-on.

ACP/Fng/ODM/KJI/GGK/LYS