Environ 2.000 000 apprenants rattrapés en éducation non formelle en RDC par le ministère des affaires sociales

0
138

Kinshasa, 09 septembre 2021 (ACP).- Le ministre des Affaires sociales, actions humanitaires et solidarité nationale, Modeste Mutinga a annoncé que la RDC  a rattrapé environ deux millions d’apprenants (enfants,  jeunes et adultes) en éducation non formelle en vue de lutter contre l’analphabétisme.

Il l’a annoncé, mercredi, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de l’Alphabétisation à Kinshasa, sous le thème : «  L’alphabétisation pour une reprise axée sur l’humain : réduire la fracture numérique ».

Selon le représentant pays de l’UNESCO en RDC, Pierre Ilboudo, la crise engendrée par la Covid-19 a provoqué une perturbation sans précédent de l’apprentissage des enfants, des jeunes et des adultes.

« L’UNESCO a apporté des divers appuis  dans plusieurs pays dont la RDC, afin que l’utilisation des technologies du numérique puisse contribuer positivement au développement des capacités des populations, surtout des analphabètes », a-t-il dit.

Par ailleurs, la Directrice général de l’UNESCO, Mme Audrey Azoulay a souligné, à cette occasion que, le corinavirus a dès lors mis en exergue l’importance fondamentale de l’éducation, et la nécessité d’accélérer les efforts car, la crise a aussi disproportionnellement affecté ceux qui étaient déjà les plus marginalisés, en particulier les jeunes et les adultes dont le tiers sont des femmes.

Par conséquent, a-t-elle souligné, l’UNESCO a lancé des dizaines d’initiatives pour garantir la continuité éducative et recouvrir les écoles en sécurité dont un programme à grande échelle dans plus de dix pays pour former 100.000 éducateurs, et la RDC en fait partie, afin que ces pays utilisent au mieux les compétences numériques pour aider à l’alphabétisation de toutes et tous.

Mme Audrey Azoulay  a  appelé tous les acteurs du monde de l’éducation, et au-delà, à se mobiliser pour l’alphabétisation des jeunes, des adultes et des femmes afin qu’eux aussi aient le droit de rêver et d’être libre.

Baptême les manuels scolaires de trois niveaux du primaire

Le ministre des Affaires sociales actions humanitaires et solidarité nationale Modeste Mutinga a baptisé trois manuels scolaires de l’éducation non formelle, à savoir : le niveau 1 et 2 des Mathématiques, le  manuel de sciences des niveaux 1 et 2 ainsi que celui de Français des niveaux 1,2 et 3.

Ces manuels, a souligné le ministre Mutinga, ont été élaborés par les  scientifiques spécialistes en la matière et serviront à récupérer les enfants congolais à l’école primaire dans 3 ans en une année.

Aussi, il a fait remarquer que ceux des adultes sont en cours où ils seront rattrapés dans 4 ans en une année et se présenter aux épreuves des examens d’états.

Par ailleurs ,le ministre Mutinga a félicité toute l’équipe pour ce travail de qualité rendu à la nation pour appuyer le programme du gouvernement et celui du quinquennat du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, représenté par le vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean Pierre Lihau qui a placé l’éducation formelle et non formelle parmi ses défis majeurs et prioritaires à relever.

ACP/