La femme africaine en l’honneur vendredi et samedi à la 10ème édition du Festival «Me ya be»  à l’IFK

0
181

Kinshasa, 09 septembre 2021 (ACP).- L’Institut français de Kinshasa organise, vendredi et samedi, la 10ème édition du Festival «Me ya be» qui vise à honorer la femme africaine à travers des spectacles de danse africaine,  a annoncé, jeudi, lors d’un échange avec l’ACP, l’un des organisateurs, Jacques Banayanga.

Selon lui, ce festival placé sous le thème : «La transformation et la transposition de la danse», est organisé dans le cadre la célébration du 10ème anniversaire du groupe «Me ya be», afin de créer à la manière de la palabre africaine, un rapprochement entre les peuples de la RDC autour de la danse.

Cet événement augure une forme d’exaltation d’efforts et initiatives des femmes congolaises pour braver les péripéties du siècle présent auxquelles sont confrontés certains pays d’Afrique, une manière de dénoncer les antivaleurs et les phénomènes encore persistants tels que : les violences, les conflits et d’autres formes de discriminations.

Huit (8) groupe de danse ont été retenus à prester au cours de ce festival à l’instar de «Tukina», «Bana yanga», «Laisse-moi parler», «Léopard de  l’ambiance»,  «Kizob’art», etc. ACP/ZNG/NKV/MNI