La réforme de la RTNC examinée au ministère de la Communication et médias

0
239

Kinshasa, 9 septembre 2021 (ACP).-Le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya Katembwe, a examiné, jeudi, au cours d’une séance de travail, avec le responsable de  Africa union broadband services (AUBS), Stanly Ndetah, les voies et moyens, dans le cadre d’un partenariat,  d’accompagner l’autorité de tutelle dudit ministère à la réforme de la Radio télévision nationale congolaise (RTNC).

Selon le responsable de l’AUBS, ce partenariat consistera à réformer les infrastructures du studio et des bureaux de la RTNC en province par la fourniture des équipements. Il a  précisé que pour un début, outre Kinshasa, la capitale, quelques villes de la partie Est du pays seront concernées, à savoir : Beni, Goma et Bukavu, ajoutant que le choix porté sur cette partie du pays s’explique par le souci de changer le narratif de ces villes en proie aux guerres.

Se confiant à la presse à l’issue de cette séance de travail, le  directeur de cabinet, Nicolas Lianza, a déclaré que le ministre s’est montré très intéressé par cette initiative.

« Nous avons reçu un partenaire de choix qui a manifesté son intérêt au projet de modernisation de la RTNC », a-t-il dit. Celle-ci va concerner quatre volets, à savoir: les infrastructures avec la réhabilitation et la construction de bâtiments, le volet technique qui concerne les équipements en matériels de diffusion, de  production et de transmission, le programme avec des émissions qui répondent aux attentes de la population, ainsi que les ressources humaines.

A cet effet, il est prévu de réunions paritaires mixtes entre les deux parties dans les jours à venir, signale-t-on.

Les opérateurs du secteur de la télédistribution reçus par le ministre Muyaya

 Par ailleurs, le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya Katembwe, a échangé, jeudi, avec les opérateurs du secteur de la  télédistribution exerçant en RDC, en vue de créer un cadre de concertation permanente entre le ministère et les télé-distributeurs.

« Aujourd’hui, c’était une séance de prise de contact avec le ministre depuis sa nomination à la tête de notre ministère. Il a fallu que nous lui présentions nos civilités. C’était également une occasion pour parler de la création d’un cadre de concertation permanente entre le ministère, le secrétariat général et nous, les télé-distributeurs », a déclaré Simon Tshibengabu Kalonji, directeur général de Premium Sarl.

S’agissant de la redevance, les sociétés de télédistribution s’engagent à payer au Trésor public conformément aux lois financières de la République démocratique du Congo.

Nous avons rassuré le ministre que nous allons aussi payer une redevance pour la promotion de la RTNC. C’est parmi les sujets que nous aborderons fréquemment dans le cadre de concertation que nous créerons récemment », a-t-il ajouté.

Le ministre Patrick Muyaya a demandé aux patrons de ces sociétés de mettre leurs préoccupations et leurs propositions dans un même document pour lui permettre de bien réagir durant son mandat.

La délégation des opérateurs de la télédistribution était composée de Mediasat, Primsat, Canal Plus, Bleusat, Titan, Premium.

Le secrétaire général à la Communication et médias, le directeur général ai et le directeur en charge de la redevance à la RTNC ont pris part à cette rencontre.

ACP/