Large discussion stratégique entre Xi Jinping et Joe Biden

0
149

Kinshasa, 11 septembre 2021 (ACP).- Le Président chinois Xi Jinping a reçu, vendredi matin, un appel téléphonique de son homologue américain Joe Biden, par lequel les deux dirigeants ont eu, à cette occasion, des échanges stratégiques francs, approfondis et étendus sur les relations bilatérales et les questions pertinentes d’intérêt commun, ont rapporté samedi les agences internationales de presse..

M. Xi a d’abord exprimé sa sympathie à M. Biden et au peuple américain au sujet du bilan humain et économique de l’ouragan Ida dans de nombreux endroits aux Etats-Unis, une expression qu’a appréciée son homologue américain.

M. Xi a souligné que depuis un certain temps, en raison de la politique américaine à l’égard de la Chine, les relations sino-américaines connaissent de graves difficultés, ce qui ne sert ni les intérêts fondamentaux des peuples des deux pays, ni les intérêts communs des pays du monde entier.

Notant que la Chine et les Etats-Unis étaient respectivement le plus grand pays en développement et le plus grand pays développé, M. Xi a souligné que la question de savoir si la Chine et les Etats-Unis pouvaient gérer correctement leurs relations concernant l’avenir du monde et que c’était là une question du siècle à laquelle les deux pays se devaient de bien répondre.

Lorsque la Chine et les Etats-Unis coopèrent, les deux pays et le monde en profitent ; lorsque la Chine et les Etats-Unis s’affrontent, les deux pays et le monde en souffrent, a-t-il déclaré, ajoutant que la mise en place de bonnes relations ne constituait pas une option, mais quelque chose qui devait être fait et bien fait.

Invoquant un ancien poème chinois selon lequel « les montagnes et les rivières peuvent bloquer le chemin, mais un autre village apparaîtra au milieu des saules et des floraisons », M. Xi a noté que depuis que la glace avait été brisée dans les relations bilatérales en 1971, la Chine et les Etats-Unis avaient coopéré l’un avec l’autre et apporté des avantages tangibles aux pays du monde entier.

La communauté internationale étant confrontée à de nombreux défis communs, la Chine et les Etats-Unis devraient faire preuve d’une large perspective de vue, assumer de grandes responsabilités et ramener dès que possible les relations bilatérales sur la bonne voie d’un développement régulier afin que les populations des deux pays et du monde entier en profitent davantage, a indiqué M. Xi.

Exposant la position de la Chine sur le changement climatique et d’autres questions, M. Xi a souligné que la Chine continuait à donner la priorité à la conservation de l’environnement et à suivre une voie de développement verte et à faible émission de carbone, et qu’elle avait pris l’initiative d’assumer activement des responsabilités internationales adaptées aux conditions nationales de la Chine.

Sur la base du respect des préoccupations fondamentales de chacun et d’une gestion adéquate des différends, les départements compétents des deux pays peuvent poursuivre leur engagement et leur dialogue afin de favoriser leur coordination et leur coopération sur le changement climatique, la réponse à la COVID-19, la reprise économique et les grandes questions internationales et régionales, a-t-il fait remarquer.

Parallèlement, les deux parties pourraient exploiter davantage de potentiels de coopération pour injecter une dynamique plus positive dans leur relation, a ajouté M. Xi.

Pour sa part, M. Biden, notant que le monde évoluait rapidement, a déclaré que la relation entre les Etats-Unis et la Chine était la plus importante au monde et que l’avenir du monde dépendrait en grande partie de la manière dont les Etats-Unis et la Chine s’entendent.

M. Biden a déclaré que les deux pays n’avaient aucun intérêt à laisser leur concurrence se transformer en conflit et que la partie américaine n’avait pas l’intention de changer le principe d’une seule Chine.

Les Etats-Unis, a-t-il ajouté, sont prêts à avoir davantage d’échanges francs et de discussions constructives avec la Chine pour identifier les domaines clés et prioritaires où la coopération est possible, éviter les erreurs de communication, de calcul et tout conflit involontaire, ainsi que remettre les relations américano-chinoises sur la bonne voie.

Il a déclaré que la partie américaine espérait davantage de discussions et de coopération avec la Chine afin de parvenir à davantage de positions communes sur le changement climatique et d’autres questions importantes.

Les deux présidents ont convenu qu’une communication approfondie entre eux sur les relations sino-américaines et les grandes questions internationales était très importante pour faire évoluer les liens bilatéraux dans la bonne direction.

Ils ont convenu de maintenir des contacts fréquents par de multiples moyens et de charger les responsables de niveau opérationnel d’intensifier le travail, de mener un dialogue approfondi et de créer des conditions propices au développement des relations sino-américaines.

ACP/Zng/Fmb/Cfm