Nord-Kivu : renforcement des capacités des journalistes à Goma sur la prévention des VBG et la protection des droits des femmes

0
142

Goma, 11 septembre 2021 (ACP).- L’Asbl «Sauti ya Mama Mukongomani» (SMM)  a ouvert, vendredi 10 septembre dans la ville de Goma, un atelier de renforcement des capacité des journalistes de la ville sur les violences basées sur le genre (VBG) et la protection des droits des femmes dans les perspectives de doter cette catégorie socioprofessionnelles des connaissances suffisantes sur ce mal qui continue à ronger la société.

Dans son adresse aux participants à l’atelier, Mme Nelly Lumbulumbu, coordinatrice de cette structure, a fustigé le regard qu’ont certains hommes à l’égard de la femme au sein de la société. Elle a rappelé le devoir des journalistes animateurs et producteurs de changer cette perception avant d’annoncer que cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de lutte pour l’éradication des violences sexuelles et basées sur le genre non seulement dans la ville de Goma mais également dans les territoires de Nyiragongo, Masisi et Rutshuru.

L’objectif de cet atelier de deux jours est d’accroitre la connaissance et la compréhension des journalistes sur les droits humains et sur les instruments juridiques nationaux et internationaux relatifs à la promotion des femmes et des enfants, a signifié l’organisatrice qui a estimé qu’au terme des échanges, les participant vont à coup sur véhiculer une image et des messages valorisants la femme dans les trois territoires ciblés et dans la ville de Goma. «Aujourd’hui, l’idée pour nous est de mettre ensemble les journalistes pour des discutions sur les questions liées aux stéréotypes qui sont les communautés et voir comment changer la perception  qu’elles ont  par rapport aux rôles des femmes dans leurs milieux», a résumé Mme Nelly Lumbulumbu, avant d’ajouter que la finalité consistait à vouloir «donner les informations nécessaires  aux journalistes qui ont plus les possibilités de relier les informations sur les droits des femmes et lutter les VBG».

A son terme, cet atelier vise l’élaboration d’un plan de communication sensible au genre et de prévention contre les violences sexuelles et basées sur le genre, projettent les organisateurs. ACP/Zng/Fmb/Cfm