Koffi Olomide et Céline Banza représentent  la RDC à la 13ème édition du  « FEMUA » à Côte d’Ivoire

0
387

Kinshasa, 12 septembre 2021 (ACP).- Antoine Agbepa alias « Koffi Olomide » et Céline Banza  sont les deux chanteurs congolais qui ont représenté la RDC à la 13ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), à Abidjan, Côte d’Ivoire, d’après un communiqué du comité d’organisation diffusé dans les réseaux sociaux.

Le grand Mopao a  été le dernier à prester, clôturant ainsi la série de concerts à l’Institut national de la Jeunesse et des sports,  après le passage des artistes-musiciens  renommés du continent africain tels que Vegedream, Kajeem, Daphné et sa compatriote Céline Banza.

Il a commencé par faire observer une minute de silence en hommage à Papa Wemba décédé sur la scène du Femua en 2016, avant d’enchaîner avec une version rumba du titre « Premier Gaou » du groupe « Magic system », en hommage au commissaire général de cet événement, Salif Traoré, dit Asalfo et son équipe.

Le quadrakoraman a profité de l’occasion pour annoncer la sortie prochaine de son album « Légende » et son concert à Paris  à la défense « Arena », prévu le 17 novembre 2021.

Le FEMUA innove avec les volets « Kids » et jeunesse

En outre, le comité d’organisation  a innové en insérant lors de la 13 ème édition du FEMUA, les volets « kids » et jeunesse, en marge des concerts.

« On a mis les bouchées doubles pour que le FEMUA ait des répercussions sur les populations » a lancé Salif Traoré en soulignant  que cet événement  se veut avant tout de caractère social.

 Nous voulions prouver que la culture peut vivre malgré le contexte sanitaire, et c’est aussi via le volet sportif avec différents matchs de football organisés avant les concerts que la manifestation a su séduire les plus jeunes, a-t-il conclu.ACP/C.L/Awa