La dépouille de l’ancien Dg a.i. de l’ACP Justin Kangundu inhumé à la nécropole « entre terre et ciel »

0
365

Kinshasa,  12 septembre 2021 (ACP).- La dépouille de l’ancien directeur général a.i. de l’Agence Congolaise de Presse (ACP), Justin Kangundu Khossy,  a été inhumée, samedi à la nécropole « entre terre et ciel », dans la commune de N’sele, après une cérémonie funéraire organisée en sa mémoire à la morgue de l’hôpital du cinquantenaire à Kinshasa, en présence  des autorités politico-administratives dont les membres du parti Actions Alternative pour la Renaissance du Congo (ARC), des cadres et agents de l’agence Congolaise de Presse (ACP), ainsi que sa famille biologique.

Lisant l’oraison funèbre, son fils Landry Kangudu a indiqué que son père était un homme d’une extrême intelligence, il fut un homme juste, droit et révolutionnaire.

Il a qualifié son géniteur de professeur de français et directeur de discipline qui s’opposait à tout vagabondage et libertinage.

Derniers hommages de la Dynamique de la société Civile pour le Renouveau et le développement du Kwilu (DSCRDK)

Pour Jean Marie Ntantu-Mey, feu Justin Kangundu était un homme distingué, affable, réservé et très discret.  Ancien de l’IPN/UPN, ce fils de paysan est devenu au fil des ans homme d’État, Ministre, député National grâce à sa formation, sa loyauté et sa bonne probité morale.

Il est décédé le 1 er septembre dernier des suites des complications post-opératoires, dans un centre hospitalier de la place où il avait été admis pour des soins.

L’illustre disparu a participé au Dialogue inter congolais de Sun City, en Afrique du Sud pour le compte du Mouvement de libération du Congo (MLC).

Il fait son entrée dans le gouvernement 1+4 en 2003 au poste de ministre de l’Agriculture. Ensuite, il est nommé directeur général à la COHYDRO (actuellement SONAHYDRO), avant d’être nommé, au poste de Directeur général adjoint à l’ACP en 2008, avec comme Directeur général Jean-Marie Vianey Longonya.

Il a assumé les charges de directeur général a.i. de ce média public de décembre 2012 à avril 2018. Il fut secrétaire général du parti ARC d’Olivier Kamitatu, avant de rejoindre l’AARC d’Elysée Munembwe. Il laisse une veuve et plusieurs enfants. Acp/C.L/Awa