Lancement à Kinshasa d’une campagne de sensibilisation à l’application des sanctions relatives aux infractions constatées en matière d’environnement

0
184

Kinshasa, 12 septembre 2021 (ACP).- Le commissariat général en charge de l’Environnement et Aménagement de la ville de Kinshasa que dirige Mme Laetitia Bena Kabamba,  à travers son unité spéciale pour la protection de l’Environnement (USPE), a lancé vendredi dans la commune de Kalamu une campagne de sensibilisation à l’application des sanctions relatives aux infractions constatées en matière d’environnement.

Cette activité qui s’inscrit dans le cadre de la pérennisation des actions d’assainissement et de protection de l’environnement de la ville de Kinshasa réalisées sur terrain, a pour but de pousser la communauté kinoise, spécifiquement toutes les institutions, les établissements classés et les ménages au changement de comportement. Cette campagne est organisée conformément aux missions poursuivies par l’USPE, celles de vulgariser, de sensibiliser, de conscientiser et d’éduquer la population sur les règles d’assainissement du milieu et de l’hygiène publique.

Les résultats attendus à l’issue de cette campagne sont notamment la sensibilisation et l’application des sanctions  contre les contrevenants aux mesures collectives d’assainissement et de protection de l’environnement  sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa. Il s’agit également de sanctionner les récalcitrants en matière d’assainissement, d’hygiène et de nuisances sonores ainsi que de dégager les emprises publiques.

Outre la sensibilisation, l’Unité spéciale pour la protection de l’environnement (USPE), à travers ses OPJ (officiers de police judiciaire) et la division urbaine de l’Environnement avec l’appui de la Police Nationale Congolaise, procède également à la constatation  des infractions relatives à l’assainissement, à l’hygiène et aux nuisances sonores, diurnes et nocturnes ainsi qu’à l’interpellation des responsables des installations non conformes aux mesures d’assainissement et d’hygiène.

Dans cette optique, l’USPE verbalise sur PV (procès verbal) et taxe les amendes prévues par les textes légaux et réglementaires avant d’évacuer, les cas échéants, les engins ou les objets qui encombrent les emprises publiques, et de les acheminer à la fourrière sélectionnée.

Cette campagne de sensibilisation lancée initialement dans la commune de Kalamu va s’étendre à toutes les circonscriptions de la ville de Kinshasa, à savoir Funa, Lukunga, Mont-Amba et Tshangu.  ACP/C.L/Awa