Le Pape François, le patriarche orthodoxe et l’archevêque anglican exhortent à choisir la vie en vue de sauver l’avenir de la planète

0
99

Kinshasa, 13 septembre 2021 (ACP).- Les chefs de l’Eglise catholique romaine, le Pape François, de l’Eglise orthodoxe orientale, le patriarche Bartholomée et de la Communion anglicane,Justin Welby exhortent chaque personne à jouer son rôle en »choisissant la vie »pour l’avenir de la planète dans leur première déclaration œcuménique sur la protection de l’environnement faite au mois en cours en prévision de la prière pour la tenue de la COP 26en Glasgow en novembre prochain a appris l’ACP dimanche de Vatican news.

Partant des effets »dévastateurs de la pandémie de Covid 19, les trois chefs religieux s’unissent pour souligner que »nos actions ont  réellement une incidence les unes sur les autres et que ce que nous faisons aujourd’hui a une incidence sur ce qui se passera demain. »

Raison pour laquelle ils lancent un avertissement commun sur l’urgence d’un développement durable, son impact sur la pauvreté et sur l’importance de la coopération mondiale en la matière.

La déclaration commune des chefs religieux mondiaux marque le début de la saison chrétienne de la création dans la quelle où ils appellent spécialement à prier pour les dirigeants mondiaux avant la cop 26en ces termes : »Nous appelons chacun, quelle que soit sa croyance ou sa vision du monde, à s’efforcer d’écouter le cri de la terre et des pauvres, à examiner son comportement et à s’engager à faire des sacrifices significatifs pour le bien de la terre que Dieu nous a donnée », recommandent-ils.

Les signataires de la déclaration avertissent : »Demain pourrait être pire, nous vivons un moment critique. L’avenir de nos enfants et l’avenir de la maison commune en dépendent «et invitent à se repentir, à faire demi tour avec détermination de prendre la direction opposée, rechercher la générosité et l’équité dans la façon de vivre, de travailler et d’utiliser l’argent au lieu du gain égoïste ».

Ils recommandent à la conversion et dénonce l’injustice et l’inégalité, la perte de la biodiversité, la dégradation de l’environnement et le changement climatique à cause de l’avidité de l’homme. Ils font savoir que toutes les crises actuelles que traverse l’humanité » nous placent devant un choix. Nous sommes dans une position unique, soit nous abordons avec myopie et profit, soit, nous la Saisissons comme une opportunité de conversion et de transformation ». ACP /