Plaidoyer pour le curage de la rivière de Basoko entre les communes de  Bandalungwa  et Ngaliema à Kinshasa

0
76

Kinshasa, 13 septembre 2021(ACP).- Les habitants de la commune de Bandalungwa ont  lancé un message  à l’endroit de l’autorité urbaine pour le curage de la  rivière Basoko, au niveau de la passerelle reliant cette municipalité, au niveau du quartier Makelele  au quartier Basoko, dans la commune de Ngaliema, actuellement débordée en déchets plastiques.

Selon ces habitants qui se sont confiés lundi à l’ACP, cette rivière fait face à une énormité de déchets  ménagers qui empêchent l’irrigation des eaux, dont les principaux auteurs sont les passants, les  charretiers, collecteurs des ordures ménagères, qui viennent les déverser sur cette rivière, en complicité avec les occupants des parcelles riveraines.

Ces derniers se permettent également d’évacuer l’emplacement de leurs habitations pour vider leurs toilettes, au moyen des tuyaux conduits directement à  cette cour d’eau, a affirmé une habitante, Bijou Bilonda.

Ainsi, ils sollicitant l’intervention de l’autorité urbaine à cette situation, des mesures de sanctions à l’endroit de ces auteurs ainsi que le remplacement de la passerelle par un pont durable.

L’avenue Maduda en état de délabrement avancé

Par ailleurs, ces habitants de la commune de Bandalungwa, au quartier Makelele, ont également signalé l’état de délabrement continu de l’avenue Maduda, caractérisée par la présence des eaux stagnantes et piteuses, ainsi que des nids de poux, qui l’on rendu carrément impraticable.

La détérioration de cette route, survenue en  moins d’une année,  est due, en grande partie,  à l’absence des caniveaux sur cette artère,  et le manque d’urbanisme dans ce quartier où l’on assiste à un boom immobilier constitué notamment des constructions anarchiques. ACP/Kayu/JFM/MNI