Nord-Kivu : entrée effective en fonction de nouveaux membres du comité de gestion de l’Institut supérieur de commerce, ISC/Goma

0
40

Goma, 14 septembre 2021 (ACP).- Le Pr Joseph Kitaganya Sebatwa a cédé, lundi 13 septembre, le fauteuil de l’ISC au Pr Mme Honorine Ntahobavuga Habimana, au cours d’une cérémonie de remise et reprise qui s’est déroulée dans un climat détendu et serein dans l’un des auditoires de cette institution d’enseignement supérieur.

C’était en présence du président de la conférence des chefs d’établissements d’enseignement supérieur et universitaire au Nord-Kivu, et Recteur de l’Université de Goma (UNIGOM), le Pr Muhindo Mughanda.

L’actuel comité de gestion de l’ISC/Goma se présente comme suit : Directeur général, professeur Mme Honorine Ntahobavuga Habimana, Secrétaire général académique, chef de travaux Jean Bosco Jaribu Muliwavyo, Secrétaire général administratif, Dr Salomon Myatsi Ndoole, et Administrateur de budget, chef de travaux  Kambale Mugwemulere.

Ce comité de gestion entrant remplace le sortant qui était fin mandat depuis mars 2021, composé en l’occurrence du DG, Prof Joseph Kitaganya Sebatwa ; Secrétaire Général Académique, Prof Phidiace Ahadi Senge ; Secrétaire Général Administratif, CT Théophile Makasi Ngesera et Administrateur de budget, Prof Déo Bengeya Machozi.

Dans son mot de circonstance, le nouveau DG de l’ISC Goma, Pr Mme Honorine Ntahobavuga Habimana a exprimé sa joie d’avoir participé à la cérémonie d’aujourd’hui, de remise et reprise avant de saluer le dynamisme de la jeunesse de l’ISC.

Elle s’est ainsi inscrite dans la logique de la continuité des œuvres de son prédécesseur, aussi de l’innovation à apporter.

S’adressant aux agents de l’ISC, le nouveau DG leur a demandé d’avoir le cœur au ventre, car elle ne vient pas s’apprendre à eux, mais bien au contraire, le comité de gestion qu’elle préside compte sur la collaboration de tous. Elle a attiré leur attention sur le respect de job description de tout un chacun et de l’heure du début de travail.

Prenant la parole à son tour, le président de la conférence provinciale des chefs d’établissements, et Recteur de l’Université de Goma, le Professeur Ordinaire Muhindo Mughanda a félicité le DG sortant pour avoir mis son cœur à l’ISC, partant de ses réalisations dans les cinq ans de sa gestion.

Il a salué aussi l’engagement du DG entrant, s’inscrivant dans la logique de la continuité. Cette Autorité académique a rappelé au nouveau comité de gestion, que ce poste est à mandat de 5 ans, c’est pourquoi, il doit faire le mieux d’eux-mêmes et pour le pays ; s’inscrire dans la logique de la politique du gouvernement et du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

Il a terminé son propos en informant le corps enseignant de l’ISC, surtout les CT et les assistants à s’inscrire vite au D.A. et à l’étude doctorale, car le gouvernement compte
prendre des mesures à l’endroit des improductifs scientifiques pour un engagement à mandat, une vie de précarité qui se dessine devant vous.

Le DG sortant n’a pas non plus démérité. Dans son adresse d’adieu, visage non renfrogné, le Prof Joseph Kitaganya Sebatwa a indiqué que : «ce n’est pas facile de trouver des mots à dire en pareille circonstance ; comprenez mon émotion».

Nous laissons l’ISC Goma, poursuit-il, sur une bonne voie, car avons-nous travaillé corps et âme pour le succès de cette institution universitaire.

Lors de son mandat, le Prof Joseph et les autres membres du comité de gestion ont construit un grand bâtiment à six auditoires pouvant accueillir plus de deux mille étudiants, avec un amphithéâtre de 1800 places assises dans leur concession au quartier Mugunga.

D’autres concessions, de 9 hectares se trouve à Rusayo et 300 parcelles des agents à Kibati en territoire de Nyiragongo. Eu égard à la mobilité, le comité de gestion sortant laisse 4 gros bus dont 2 en bon état et deux autres en panne  et un bus moyen en bon état également.

Comme bon gestionnaire, le comité de gestion sortant a laissé des comptes en banque à demi renfloués. A cœur ouvert, le DG sortant a demandé publiquement pardon à quiconque aurait-il offensé volontairement ou involontairement, de lui en excuser, peu avant de garantir sa collaboration à la nouvelle équipe de l’ISC Goma.

Il a chuté en souhaitant à Mme Honorine, son remplaçant, un fructueux mandat à la tête de l’ISC : «chacun a son tour, chez le coiffeur, selon les Camerounais», a-t-il souligné.

Signalons que 54 diplômes délivrés par l’ISC, dûment signés par le ministre de tutelle, ont été porté disparus à la direction, question en cours d’être réglée. Voilà une anicroche, faisant tache d’huile à la réputation de l’ISC Goma qui compte en son sein 233 agents dont 4 du corps académique, 108 du corps scientifique et 121 ouvriers. ACP/Zng/Fmb/Nng