La gestion des endémies en RDC au cœur d’un échange entre le ministre de la Santé et le responsable de l’OCEAC

0
49

Kinshasa, 15 septembre 2021(ACP).- Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, le Dr Jean-Jacques Mbungani, a reçu, mardi en son cabinet de travail à Kinshasa, une délégation de l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique Centrale (OCEAC), pour le projet de la gestion des endémies en RDC.

Selon le secrétaire exécutif de l’OCEAC, le Dr Nso Obiang Ada, cette rencontre consistait à présenter et à échanger avec le ministre Mbungani sur un grand projet d’appui aux pays de la CEMAC dont la RDC fait partie.

Ils ont développé sur la gestion et la politique sanitaire dans la lutte contre les endémies dans le continent.

« C’est pour cette raison que nous sommes venus voir le ministre de la Santé pour lui informer de la conception du projet de la CEMAC. Nous devons compter toujours avec la RDC. Nous allons s’atteler beaucoup plus sur la prévention et la riposte contre la pandémie. Nous remercions excessivement le ministre Mbungani pour sa disponibilité et son sens maximal d’écoute envers les partenaires », a déclaré le Dr Nso Obiang Ada.

En ce qui concerne la RDC, renseigne-t-il, ce projet va s’appesantir sur la lutte contre la Covid-19. Pour Dr Nso Obiang, ce projet est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD).

Pour sa part, le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, le Dr Jean-Jacques Mbungani n’a pas caché sa satisfaction pour ce projet lui présenter par le partenaire régional. Pour lui, ce projet relève d’une importance très capitale dans la mesure où la lutte contre les endémies est prioritaire. Vu la pertinence du projet dans son secteur, le Dr Jean-Jacques Mbungani a rassuré ses interlocuteurs de son accompagnement à cette initiative louable.

Toutefois, le Dr Jean-Jacques Mbungani s’est engagé à mettre rapidement à la disposition de l’OCEAC des points focaux (Experts du ministère de la Santé) qui doivent travailler pour la matérialisation dudit projet pour le compte de la RDC. Ces derniers vont travailler conjointement avec les initiateurs du projet et l’OMS pour sa mise en œuvre en RDC.

Le ministre de la Santé a estimé aussi important d’associer trois pays qui partagent les frontières terrestres, aériennes et fluviales avec la RDC et membres de la CEMAC afin qu’ils puissent travailler de manière étroite pour assurer le contrôle efficient de la lutte contre la pandémie à Covid-19.

ACP/ODM/GGK/LYS