Transports : lancement des travaux de réhabilitation de la voie ferrée Kinshasa-Matadi

0
193

Kinshasa, 15 septembre 2021 (ACP).- Le ministre des Transports, voies de communication et de désenclavement, Chérubin Okende Senga, a procédé mardi  à la gare de Kimwenza, dans la commune de Mont-Ngafula, au lancement des travaux  de réhabilitation de la voie ferrée Kinshasa-Matadi sous la gestion de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP), a appris l’ACP mercredi du ministère des Transports.

Le ministre Okende, accompagné par son vice-ministre Marc Ekila Likombio et des membres du Comité de gestion de la SCTP, ont, à cet effet, effectué une randonnée ferroviaire de la gare centrale dans la commune de Gombe jusqu’à la gare de Kimweza pour bien inspecter et se rendre compte de l’état de cette voie ferrée.

La réhabilitation de cette voie ferrée, souligne la source, rentre dans le cadre de la reprise du trafic ferroviaire Kinshasa-Matadi et du train urbain en vue de désengorger la ville de Kinshasa des embouteillages et pallier ainsi à certaines difficultés des transports.

L’exécution de ces travaux, a dit le ministre, rentre dans le cadre de la vision du Président de la République qui veut que la population congolaise voyage dans des conditions confortables.

Elle témoigne également la volonté et la détermination du gouvernement de relancer la SCTP.

Le ministre Okende a commencé son itinérance au rond-point Kitambo où un site de la SCTP est envahi par des tierces personnes et nécessitant l’intervention de l’autorité urbaine de la ville pour leur évacuation.

Déraillement d’un wagon du train

Au cours de la randonnée, le wagon qui transporté le ministre des Transports et le vice-ministre a connu un déraillement au niveau de la 15ème rue suite à l’envahissement de la voie ferrée par des inciviques, affirme la source.

Les deux hommes d’Etat ont eu la vie sauve grâce à l’ingéniosité et à l’expérience du machiniste. Elle précise que ce déraillement n’a enregistré aucune perte en vie humaine, ni un incident grave.

Le ministre Okende a déploré l’envahissement de la voie ferrée et s’est résolu de rapprocher toutes les parties prenantes dans cette affaire pour des solutions durables et permettre la SCTP de rentrer dans ses droits.

La reprise du trafic ferroviaire dans la ville de Kinshasa est l’un des objectifs que le ministre Okende s’est assigné au cours de son mandat à la tête du ministère des Transports. ACP/ODM/GGK/LYS