Approbation  d’ «Ebanga » comme traitement de la maladie à virus Ebola

0
194

Kinshasa, 16 septembre 2021 (ACP).- Le ministre de la Recherche scientifique, José Panda, a promis jeudi à Kinshasa, d’achever l’identification du réservoir du virus Ebola, au cours de la cérémonie d’approbation « d’Ebanga » comme traitement de la maladie à virus Ebola.

Le médicament « Ebanga » est l’œuvre du Professeur Jean-Jacques Muyembe Tamfum. « Ce qui reste à faire est le déchiffrement de l’énigme scientifique sur le réservoir ou le vecteur du virus Ebola pour la prédiction des épidémies », a déclaré le Pr Jean-Jacques Muyembe, inventeur de ce produit.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Muyindo Nzangi, a, quant à lui, annoncé qu’au mois d’octobre 2021 sera validé la politique scientifique de la RDC. C’est à cette occasion, a-t-il indiqué, que le Pr Muyembe sera décoré inventeur principal d’Ebanga avec la médaille du 1er chercheur congolais ayant conduit le pays à la mise au point du médicament contre une maladie qui a tué tant de personnes dans le monde.

Il a profité également de cette occasion pour annoncer la remise prochaine de l’ordre dans les facultés de médicine de la République démocratique du Congo. Il a émis le vœu de voir tous les établissements universitaires qui sont prêts à accueillir cette faculté se pencher sur les recherches.

Par ailleurs, le Secrétaire général à la Santé, le Dr Pierre Lokadi,  a honoré la volonté et l’engagement du virologue Muyembe de faire du bien à l’humanité dans un esprit d’équipe et de bonne collaboration.

Pour sa part, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a salué les efforts du Pr Muyembe, grâce à qui la Maladie à virus Ebola a été vaincue, épargnant ainsi Kinshasa des épidémies meurtrières. La clôture de cette cérémonie a été marquée par la remise au Pr Muyembe du prix international de la recherche par le ministre Panda. Il y a eu aussi la remise des certificats aux différents partenaires-clés de ce projet par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire. Ces partenaires sont notamment la direction générale de lutte contre la maladie et celle de la pharmacie et médicament du ministère de la Santé, Hygiène et Prévention, l’Université de Kinshasa, l’UNICEF, l’OMS, le Programme élargi de vaccination (PEV), ainsi qu’à M. Mubiala.

Qu’est-ce que le mAB 114 Ebanga ?

Ebanga dont le nom scientifique « mAB 114 » est une infusion qui agit spécifiquement contre le virus Ebola du type Zaïre. Zaïre est la souche la plus meurtrière de la maladie à virus Ebola qui a été responsable de la grande épidémie de l’Afrique de l’Ouest et des différentes épidémies en RDC.

Ce produit à dose unique n’a pas d’effet secondaire majeur qui nécessite l’arrêt du traitement ou qui entraîne la mort. Au contraire, ce médicament est très toléré

Le mAB 114 est un anticorps spécifique utilisé pour traiter les malades tandis que le vaccin sert à prévenir afin que les gens ne se soient pas contaminés par le virus Ebola.

Ce traitement est un anticorps qui sert à neutraliser le virus lorsque la personne est malade, pour qu’elle soit guérie. Le malade est sensé se présenter au centre de traitement pour augmenter le taux de guérison.  ACP/