Jean-Jacques Mbungani s’est imprégné de l’apport de l’agence française de développement dans le secteur de la santé en RDC

0
290

Kinshasa, 17 septembre 2021(ACP).- Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, le Dr Jean-Jacques Mbungani s’est imprégné de l’apport de l’agence française de développement (AFD) dans le secteur de la santé en RDC au cours d’une séance de travail qu’il a eue mercredi à Kinshasa avec une délégation de cette agence.

Conformément aux objectifs de développement durable à atteindre d’ici 2030, la RDC, à travers son ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention, s’est résolument engagé  dans la droite ligne de favoriser un environnement dans lequel chaque femme, chaque enfant et chaque adolescent jouisse de son droit à la santé et au bien-être physique et mental.

Le chef de cette délégation, Patricia Aubras, directrice régionale Afrique centrale de l’agence française de développement en mission de travail en RDC, a profité de l’occasion pour annoncer au ministre congolais de la Santé l’arrivée cette semaine à Kinshasa d’une importante mission de l’Agence consacrée au secteur de la Santé pour la mise en œuvre de son programme d’activités 2021-2022.

Concrètement, l’AFD a investi ces deux dernières années plus de 50 millions d’euros sur trois axes importants du secteur de la Santé en RDC. L’axe numéro 1 concerne la santé maternelle (mère et enfant). Le deuxième axe porte sur l’amélioration du système de santé en commençant par le renforcement en équipement et la réhabilitation des structures sanitaires. Le troisième axe concerne l’appui à la RDC dans son système de surveillances épidémiologiques , a précisé Patricia Aubras.

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique centrée sur la couverture santé universelle (CSU), la République démocratique du Congo ne ménage aucun effort pour se conformer à la stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent tel que définie par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Ainsi, pour atteindre son objectif, le ministre Jean-Jacques Mbungani développe plusieurs partenariats avec des bailleurs de fonds internationaux et nationaux de son secteur.

Il a été aussi question, au cours de cette rencontre, de présenter à l’autorité sanitaire la nouvelle directrice pays de l’AFD en RDC, Mme Safia Ibrahim. Les partenaires français ont également évoqué leur apport significatif dans le domaine de la santé en RDC.

Pour la directrice régionale Afrique centrale de l’AFD, cet échange a été très constructif et a permis aussi à l’Agence de partager sa vision et aussi d’écouter le ministre Mbungani par rapport à la vision du pays en matière de santé. « Cette rencontre renforce les bases d’une relation que la RDC et son partenaire français entretiennent depuis plus de trois décennies », a-t-elle conclu. ACP/Cfm/Nig/Nng/SGB