Les jeunes de L’ONG « ECODEP » sensibilisés aux méfaits  de la drogue « bombé »

0
288

Kinshasa 17 septembre 2021 (ACP).- Le Dr. Jean Louis Saka, médecin généraliste au centre de santé « Mobikisi » dans la commune de Ngaba, a sensibilisé vendredi, au siège de l’ONG « Eveil communautaire pour le développement (ECODEP) » dans la même municipalité, les jeunes membres de cette structure aux méfaits de la drogue communément appelée « bombé ».

Selon M. Saka, cette drogue artisanale, actuellement plus consommée dans  les milieux des jeunes, est composée des résidus des tuyaux d’échappement des véhicules mélangés à des substances toxiques telles que la nutriline, le diazépam et d’autres somnifères.

Il a fait savoir que la consommation abusive et excessive de cette drogue est plus que nuisible à la santé humaine et affaiblit les compétences intellectuelles et les valeurs morales des jeunes, causant ainsi des préjudices dans leur avenir.

Cette substance toxique, a ajouté le Dr. Saka, est à la base de plusieurs maladies dont souffrent les consommateurs actuellement à savoir : les complications des reins, les insuffisances rénales, l’hypersensibilité, la toxicomanie et l’épuisement physique.

« Les jeunes consommateurs de cette drogue constituent une bombe à retardement étant donné qu’ils créent l’insécurité et perturbent l’ordre public », a souligné ce médecin généraliste, avant d’appeler à l’organisation des campagnes et ateliers de sensibilisation à l’intention de cette catégorie des personnes pour leur démontrer les méfaits de cette substance.

ACP/ZNG/NKV/MNI/SGB