Des couples chrétiens sensibilisés à bien gérer les conflits pour l’éducation des enfants

0
88

Kinshasa, 19 septembre 2021 (ACP).- La famille réunie en  christ (FAREC), un groupe des couples chrétiens évoluant au sein de la Communauté  baptiste du fleuve Congo (CBFC)/Lisala, a sensibilisé le week-end, ses membres à la gestion des conflits familiaux, surtout ceux liés aux enfants  sous tutelle, au cours d’une réunion de prière tenue en son siège dans la commune de Kasa-Vubu.

Selon l’orateur principal, le révérend pasteur, Julien Nsimba de la CBFC/Pétro-Congo, le thème de cette rencontre axé sur « Les enfants, source des conflits dans notre couple; comment y remédier ? », le couple est un groupe de deux personnes de sexes opposés, unies dans le mariage et vivant sous le même toit.

Conformément à la Convention des droits de l’enfant, l’homme de Dieu Nsimba a souligné que ce dernier est un être humain de moins de 18 ans. Il constitue cependant l’une des sources du conflit dans le couple et cela, de manière directe ou indirecte.

Quant à la manière directe, l’enfant peut engendrer le conflit dans le couple par son caractère qui est liée à son âge. De manière indirecte, il peut en être la source lorsque l’un des parents manifeste un amour particulier sur un enfant au détriment des autres.

Lors de la croissance de l’enfant, le pasteur Nsimba a révélé aux participants, qu’il existe quatre principaux facteurs qui sont à l’origine de son déroutement, à savoir : le caractère héréditaire, l’environnement social, l’âge de puberté et l’émancipation.

Il a par ailleurs exhorté les parents à bien accomplir la mission que Dieu leur a confiée dans l’encadrement des enfants.

«Vous avez le devoir de gérer vos enfants par rapport à leurs comportements. Vous avez également l’obligation de sauvegarder leurs vies et de mieux les conduire, peu importe les défis car leur avenir en dépend», a-t-il conclu. ACP/C.L/Awa