Deux jeunes Congolais nommés « défenseurs de la jeunesse en RDC » par l’UNICEF

0
412

Kinshasa, 19 septembre 2021 (ACP).- Le Fonds des Nations-unies pour l’enfance (UNICEF) a nommé vendredi à Kinshasa, deux jeunes congolais dont Ketsia Passou, âgé de 17 ans, et Emmanuel Jidisa, 14 ans, comme défenseurs de la jeunesse en République démocratique du Congo (RDC) en vue de sensibiliser l’opinion publique aux problèmes qui touchent les enfants et les jeunes à travers le pays, renseigne un communiqué de cette structure parvenu samedi à l’ACP.

Selon la source, ces jeunes vont désormais travailler avec l’UNICEF sur des campagnes de plaidoyer et des initiatives afin d’inspirer d’autres jeunes à agir pour rendre le monde meilleur et garantir le respect des droits de chaque enfant.

«Je tiens à féliciter Ketsia et Emmanuel pour leur engagement aux côtés de l’UNICEF pour défendre les droits de l’enfant et pour porter la voix des jeunes congolais et congolaises, notamment en faveur de la cause climatique», a déclaré Edouard Beigbeder, Représentant de l’UNICEF en RDC, avant d’implorer l’implication de ces derniers dans la gestion des affaires pour bâtir ensemble un monde meilleur.

Les jeunes sont dotés d’un immense potentiel pour bénéficier à leurs sociétés sur le plan social, politique et économique. Ils sont également les champions les plus efficaces des questions qui les touchent et ont le pouvoir unique de mobiliser leurs pairs autour des questions qui les passionnent.

Les décideurs exhortés à travailler avec les jeunes  pour réaliser leurs droits

Par ailleurs, précise la source, l’UNICEF exhorte les décideurs, y compris les adultes, les entreprises et les dirigeants mondiaux à travailler avec les enfants et les jeunes en tant qu’agents du changement pour réaliser leurs droits.

En RDC, la population des jeunes âgés de 0 à 24 ans représente 67% des Congolais dont 48% sont des enfants âgés de 0 à 14 ans. L’UNICEF s’engage à aider les jeunes à agir pour défendre leurs droits, en leur permettant de mieux se faire entendre et en les encourageant à participer aux discussions qui les concernent.

«Dans un monde où parfois la voix de jeunes ne compte pas, je souhaite représenter la jeunesse congolaise, j’ai de l’espoir pour mon pays», a déclaré Ketsia Passou, avant d’ajouter qu’elle souhaite sensibiliser et motiver ses pairs à prendre en main leurs responsabilités pour faire changer les choses en s’investissant notamment dans la lutte contre le changement climatique.

Emmanuel Jidisa, engagé à défendre la RDC contre la déforestation

De ce fait, indique le communiqué, Emmanuel  Jidisa s’est dit être engagé pour défendre la RDC contre la déforestation. « Parfois, la déforestation est nécessaire pour vivre, mais il faut absolument planter des arbres. Les arbres nous aident à respirer et ils sont importants pour le climat », a-t-il souligné.

Dans leur nouveau rôle, ces jeunes continueront à soutenir le travail de l’UNICEF en RDC pour faire avancer les droits de l’enfant, à promouvoir la participation des jeunes au processus décisionnel et à faire entendre la voix des plus jeune, notamment pour la cause climatique et les enjeux environnementaux en RDC. ACP/C.L/Awa