Guinée : retour d’exil des militants du FNDC

0
102

Kinshasa, 19 septembre 2021( ACP).- Quatre membres du FNDC, le Front national pour la défense de la Constitution en Guinée, sont rentrés à Conakry samedi après plusieurs mois d’exil, ont rapporté dimanche, les médias internationaux.

 Ils ont été accueillis, selon les sourcespar des centaines de personnes à l’aéroport de Conakry-Gbéssia.

Parmi ses militants contre le troisième mandat de l’ex-président guinéen figuraient Alpha Midiaou Bah dit Djani Alfa, Ibrahima Diallo ou encore Sekou Koundouno.

 Le FNDC compte jouer une part importante dans cette transition politique.

Ce même samedi, toujours à Conakry, le Comité national du rassemblement et du développement tenait sa toute première conférence de presse, une occasion choisie pour répondre aux propositions de la CEDEAO, qui exige des élections générales dans six mois et la libération du président Alpha Condé.

La délégation a pu rencontrer l’ancien président et a remercié le président Doumbouya pour cette facilité qui leur a été accordée.

Il est aussi clair pour toutes les parties que l’ancien président demeurera en Guinée et au lieu du choix du CNRD.

Pour le deuxième point, qui est le retour de l’ordre constitutionnel et l’organisation d’élections dans un délai de six mois, il a été rappelé par le président de la République à ses hôtes qu’il était important que la CEDEAO écoute les aspirations légitimes du peuple de Guinée.

Il a insisté de faire attention à ne pas commettre les mêmes erreurs du passé.

Le CNRD a par ailleurs annoncé que la concertation nationale continuerait la semaine prochaine, notamment lundi avec des rencontres avec les acteurs culturels, les associations de presse et celles du secteur informel. ACP/C.L/Awa