Ituri : plaidoyer pour un appui sécuritaire aux techniciens de l’ONG-D CIDRI

0
69

Bunia, 20 Septembre 2021 (ACP).- Les notables de la ville de Bunia plaident pour l’implication personnelle du gouverneur militaire de l’Ituri, le Lt général Johnny Luboya N’kashama, pour un appui sécuritaire aux techniciens de l’Ong-D Centre d’initiation au développement rural en Ituri(CIDRI) censés effectuer les différents travaux en groupement Ngongo dans le cadre du projet d’adduction d’eau au quartier Kanyasi.

Ce projet dispose d’une période de tolérance de six mois dépassé ce délai le financement doit être remboursé par CIDRI.

D’après certains qui se sont confiés lundi à l’ACP au regard de l’importance de ce projet, ils encouragent le chef de l’exécutif provincial à apporter un appui sécuritaire pour permettre aux ouvriers de cette ONG de travailler dans la quiétude, expliquant qu’il est important de protéger tous les efforts consentis par CIDRI au grand dam de 11.000 bénéficiaires de ce projet communautaire.

« Cet appui est une nécessité d’autant plus que le traumatisme est encore béant au sein de CIDRI suite à l’assassinat de deux techniciens de maintenance dans cette zone en date du 18 Septembre 2020 par les miliciens de FPIC qui sont en errance dans la région », ont-ils signalé.

Les travaux dans la zone de sources se trouvant précisément au village Ritsi vont consister à augmenter le débit du réseau Ngongo II qui alimentent 28.000 personnes au quartier Bankoko pour passer de 5 litres/seconde à 8 litres/seconde afin de desservir en eau potable 39.000 personnes dont 11.000 de Kanyasi.

En plus de ces travaux, CIDRI prévoit via ses techniciens l’entretien des ouvrages hydrauliques existant constitués entre autres ; de vingt-six(26) captages d’eau, trois(3) collecteurs pour éviter d’entamer la potabilité de l’eau sur le réseau Ngongo et la rendre nuisible à la santé.

Suite au contexte sécuritaire difficile dans le groupement Ngongo, CIDRI a sollicité et obtenu l’aval de ses bailleurs de fonds pour commencer les travaux dans la zone de distribution où sont construits déjà dix kiosques à eau qui ne seront alimentés qu’après les captages des sources et les travaux sur la ligne de conduite d’eau.

Créée en 1984, l’ONG-D CIDRI a pour mission de contribuer à améliorer la vie des populations par la promotion de l’eau potable, hygiène et de l’environnement sain en construisant des réseaux d’adductions d’eau potable par gravitation. A ce jour, 15 réseaux d’adductions d’eau qui alimentent 554.000 personnes sont déjà construits éparpillés sur les territoires d’Aru, Mahagi, Djugu et Irumu, renseigne-t-on. ACP/Kayu/RN/MNI/SGB