Des interpellations pour décourager la consommation d’alcools frelatés en RDC

0
58

Kinshasa, 21 septembre 2021 (ACP).- Plusieurs voix se lèvent pour interpeller les autorités afin de prendre des mesures idoines en vue de   décourager, voire éradiquer la consommation en RDC par des jeunes gens oisifs, des drogues et des alcools frelatés, parmi lesquels le dernier en date dénommé « Bombé », a constaté mardi l’ACP.

Ces cris qui proviennent entre autres des différentes familles, des églises et de l’homme de la rue, déplorent l’abime dans laquelle ce désœuvrement plonge cette jeunesse frustrée et traduisent le ras-le bol de cette calamité qui, si l’on y prend garde, bloquerait le décollage de ce pays dont la reconstruction peine toujours à démarrer.

Bien que la responsabilité reste aussi partagée entre les parents et d’autres structures d’encadrement des jeunes, les autorités des secteurs concernés par cette problématique, ont l’obligation morale de saisir cette opportunité pour mettre tout en branle afin de garantir à la RDC, sa place de choix sur l’échiquier africain et celui du monde, concluent certains observateurs. ACP/Zng/RN/Fmb/Thd/Nng/TKM/SGB