Grogne à l’Université officielle de Mbuji-Mayi suite à la fixation unilatérale de la date butoir du paiement des frais académiques

0
112

Mbujimayi, 21 septembre 2021 (ACP).- Les activités académiques ont été perturbées, lundi sur le campus de l’Université officielle de Mbujimayi (UOM), par des étudiants suite à la fixation unilatérale de la date butoir du paiement des frais académiques.

Les étudiants ont barricadé l’entrée de cet établissement de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) ainsi que certaines artères des alentours.

Ils ont par la suite pris d’assaut d’autres avenues à travers une marche qui les a conduits jusqu’au gouvernorat de province, où la délégation de la coordination estudiantine a été reçue par Mme Jeannette Longa Muswamba, gouverneure intérimaire du Kasaï Oriental à qui un mémorandum de revendications a été remis.

L’étudiant Ben Katenda, ministre chargé des Affaires académiques au sein de la coordination estudiantine de l’UOM qui a conduit cette délégation, a déclaré à l’ACP que ce trouble est causé par le mécontentement des étudiants contre l’actuel comité de gestion pour avoir fixé unilatéralement la date butoir de paiement des frais académiques au 30 septembre, allant jusqu’à réduire cette échéance au 27 du même mois.

Il a affirmé que les étudiants avaient demandé aux autorités académiques de repousser la date jusqu’au début du mois d’octobre prochain pour leur permettre de réunir les moyens nécessaires ce dont le comité de gestion leur a opposé une fin de non-recevoir.

Des casses des vitres et chaises des auditoires et du rectorat ont été enregistrées lors de cette manifestation, souligne-t-on.   

 Le recteur de l’UOM favorable au dialogue avec les étudiants

Le recteur de l’Université officielle de Mbuji-Mayi (UOM), Pr Apollinaire Cibaka Cikongo s’est dit favorable au dialogue avec les étudiants de son établissement d’enseignement supérieur et universitaire du Kasaï-Oriental pour dissiper le malentendu à la base des troubles observés lundi sur le campus de Kansele.

Il a fait cette déclaration lundi à l’ACP, à l’issue de son entretien au gouvernorat avec Mme Jeannette Longa Muswamba, gouverneure intérimaire du Kasaï Oriental.

L’entretien a porté essentiellement sur la perturbation des activités académiques dans cette institution par les étudiants suite à la décision du comité de gestion de fixer la date butoir de paiement des frais sans concertation préalable avec les étudiants.

L’abbé recteur a indiqué qu’il envisage organiser dans le plus bref délai une rencontre entre son comité et la coordination estudiantine pour trouver une solution d’ensemble, avant d’appeler les étudiants au calme et à la reprise des cours.

ACP/Zng/RN/Fmb/Thd/Nng/TKM/SGB