La CENCO favorable à un consensus dans la désignation des animateurs de la CENI

0
125

Kinshasa, 21 septembre 2021 (ACP).- Le président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Mgr Marcel Utembi Tapa, archevêque métropolitain de Kisangani, a exhorté les composantes concernées dans le processus de désignation des animateurs de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à privilégier le consensus interne et la célérité afin d’éviter des contestations anticipées des prochaines élections.

Cet appel a été lancé à l’occasion des échanges entre une délégation des ambassadeurs accrédités en RDC et le consortium ECC-CENCO sur le processus électoral.

Dans un communiqué parvenu mardi à l’ACP, la CENCO a salué le calendrier du Gouvernement, qui prévoit la fin de l’enrôlement des électeurs au mois de mai 2022. Ce qui permet, selon les évêques de résoudre le problème de l’organisation des élections présidentielles et législatives dont la convocation de l’électorat est attendue au plus tard le 23 octobre 2023.

Ils appellent la centrale électorale à amorcer déjà l’évaluation de son matériel afin de pouvoir respecter le timing et la procédure de passation des marchés publics pour l’approvisionnement du nouveau matériel.

Signature d’un accord-cadre fixant les modalités de collaboration entre la CENCO et l’ECC

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) et l’Eglise du Christ au Congo (ECC) ont signé un accord-cadre fixant les modalités de leur collaboration en matière électorale, dans lequel les deux parties ont levé l’option de mener ensemble une mission d’observation à long terme afin d’accompagner le processus électoral en RDC.

Des feuilles de route électorales ont été publiés successivement le 18 mars et 27 mars de l’année en cours, à savoir « Agenda 2023 pour la CENCO et Cap vers 2023″pour l’ECC en vue de matérialiser l’engagement des deux églises à œuvrer en consortium sur les questions liées à la démocratie, la justice, la gouvernance et les droits humains.

Ces deux documents ont été unifiés et donné naissance à la feuille de route intitulée ‘‘Agenda 2023, cap vers les élections honnêtes et apaisées’’.

C’est dans ce cadre que s’est inscrit l’atelier du 15 et 16 septembre 2021, qui a connu la participation des structures techniques et laïques de deux Églises et dont les conclusions participent au renforcement de leur engagement en faveur de la consolidation de la démocratie par l’organisation des élections honnêtes et apaisées en RDC.

 « Les conclusions de cet atelier, nous Pères Évêques et Pasteurs, levons quelques options urgentes qui permettront de contribuer à l’atténuation des chocs liés aux limites de la loi organique sur la CENI, en particulier et sur le processus électoral en général », avait déclaré Mgr Marcel Utembi Tapa à la clôture de ces assises. ACP/