Cri d’alarme du Centre d’hébergement transitoire « Ma famille »

0
621

Kinshasa, 22 septembre 2021 (ACP).- Le coordonnateur du Centre d’hébergement transitoire (CHT) « Ma famille », dans la commune de Masina, Munongo Kiala Nono, a lancé mercredi au cours d’un entretien avec l’ACP, un cri d’alarme à l’endroit des personnes de bonne volonté à venir en aide aux enfants vulnérables recueillis par son centre.

Selon M. Munongo, ce centre créé en 1983, pour jouer le rôle d’un hôpital afin d’aider la population, a dû se transformer en orphelinat suite aux décès des accouchées laissant des bébés sans prise en charge efficace et appropriée. Il ne bénéficie d’aucune aide à ce jour et ne compte que sur sa détermination à aider les prochains.

Il héberge 38 enfants dont 21 garçons et 17 filles pour lesquels la prise en charge pose d’énormes difficultés relatives à la santé, à la scolarité, à la restauration et au loyer. Il est aidé par les étudiants de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) et ceux de l’Université protestante du Congo (UPC).

ACP/ODM/LYS/SGB/TKM