Sud-Kivu : les revendications des enseignants se multiplient à la veille de la rentrée scolaire

0
227

Bukavu, 23 septembre 2021 (ACP).- Les enseignants du Sud-Kivu multiplient des déclarations syndicales pour réclamer l’amélioration des conditions socio-professionnelles, à quelques jours de la rentrée scolaire 2021-2022, a constaté l’ACP.

Selon le constat, le Syndicat des enseignants du Congo (SYECO) regroupant des enseignants œuvrant au sein des écoles non conventionnées, est monté au créneau à l’issue de son assemblée générale tenue mercredi à l’EP Nyamugo/Kadutu, pour revendiquer l’application des accords de « Bibw »a prévoyant l’amélioration des salaires des enseignants.

Cette prise de position du SYECO vient renforcer celle de la synergie des syndicats des enseignants des écoles conventionnées catholiques et protestantes allant dans le même sens.

Les représentants de ces deux organisations syndicales se sont réunis au courant de la semaine et ont rendu publique une déclaration dans laquelle ils conditionnent la rentrée scolaire 2021-2022 à la satisfaction à leurs revendications.

Pour l’essentiel, ces revendications portent sur l’application des accords de Bibwa, allusion faite à l’augmentation des salaires en tenant compte du premier et du deuxième pallier, la suppression des zones salariales et la mécanisation des nouvelles unités.

ACP/ZNG/RN/NKV/MNI/SGB/TKM