Ituri :98% de coopératives minières travaillent dans l’illégalité

0
228

Bunia,24 Septembre 2021(ACP). –Le chef de division provinciale de mines Shabani Kimariki a estimé à 98% de coopératives minières oeuvrant dans la province de l’Ituri qui travaillent en toute illégalité au mépris de dispositions du code minier de la République Démocratique du Congo (RDC).

Il a expliqué que cette illégalité tient compte de plusieurs aspects du présent secteur entre autres ; la non réhabilitation de l’environnement détruit après exploitation en dépit du paiement de taxes, le non-paiement de certaines taxes, fausse déclaration de la production.

Pour éviter de subir la rigueur de la loi, Shabani Kimariki a invité les coopératives non en règle vis-à-vis de l’État à tenter dans l’administration de mines pour régulariser leur situation suivant le voeu exprimé par le gouverneur militaire le Lt général Johnny Luboya N’kashama.

Il a signifié que dès le début de la semaine prochaine l’autorité provinciale a prévu une « mission de constatation » sur le terrain d’où a-t-il la nécessité pour chaque coopérative ou partenaire étranger à venir auprès de son administration pour se mettre en ordre.

Depuis un certain temps les coopératives minières sont dans la sellette du fait qu’elles sont reprochées de faciliter l’entrée dans les sites miniers des exploitants miniers étrangers parmi lesquels les sujets chinois en violation flagrante du code minier, souligne-t-on. ACP/Kayu/SGB/NIG/Cfm