Isiro/: le gouverneur Baseane informé de l’évolution de travaux  de la voirie dans le haut-Uélé

0
175

Isiro, 26 septembre 2021 (ACP).- Le Gouverneur  de la province du Haut-Uélé, Christophe  Baseane Nangaa a reçu en audience, samedi, dans son cabinet de travail, une délégation de la Régie des Travaux Publics du  Haut-Uélé, (RTPHU) conduite  par son directeur général, Emmanuel Londoma Madrapile, venue lui faire part de l’évolution de travaux  de la voirie dans le haut-Uélé.

Au sortir de l’entretien, le numéro un de la structure a fait savoir que l’échange a porté sur l’évolution des chantiers routiers lancés à travers la province notamment sur l’axe Isiro Dungu.

« Je suis venu faire part au Gouverneur de province de l’état d’avancement des travaux qui s’effectuent sur l’axe Dungu. Je pense que d’ici peu, ces travaux de sauvetage pourront prendre fin. Nous sommes déjà au PK 190 d’Isiro, à quelques kilomètres de Dungu et dans une semaine nous pourrions peut-être atteindre Dungu. Après avoir atteint Dungu, nous allons faire demi-tour pour aller attaquer le tronçon de 21 km de Makilingbo vers Niangara. Néanmoins n’eût-été les intempéries, nous y serions déjà arrivés.  Nous lui avons également parlé du démarrage des travaux de construction des caniveaux sur l’avenue Masizandre, qui partira de Mendambo jusqu’en ville, d’ici lundi prochain« , a-t-il révélé.

Emmanuel Londoma, invite ceux qui ont construit sur les lieux de caniveaux à déguerpir, afin de permettre l’évolution correcte des travaux.

« Nous les avons avertis depuis une semaine et nous espérons avoir été compris« , a-t-il conclu.

Signalons que la régie des travaux publics du Haut-Uélé poursuit bien ces travaux titanesques sur plusieurs chantiers dans la province, notamment l’axe Isiro-Aéroport-Neisu, Bolebole-Mambati.

Vers l’implantation d’une antenne de la DGRAD à Boh

Le Gouverneur   Christophe Baseane Nangaa, s’est également entretenu, le même jour, avec le chef de ressort de la DGRAD, sur la possibilité d’implanter une représentation de cette régie financière à Boh, dans le cadre de la maximisation des recettes de l’État.

« J’avais un sérieux problème du côté de mon service. Il y avait manque à gagner considérable, c’est la raison pour laquelle j’ai été voir l’autorité, si elle pouvait nous autoriser à implanter notre service à la barrière de Boh afin que nous arrivions à récupérer certains véhicules qui nous échappent une fois arrivés à la destination. Le Gouverneur a été parfaitement d’accord, j’attends le ministre des finances pour planifier ensemble. La DGRAD est une régie financière parmi les trois dont la DGI, la DGDA et la DGRAD. Nous sommes là pour l’encadrement des recettes du trésor public. Nous travaillions, et à la fin il y a rétrocession à la province, grâce à quoi on paye les agents de l’État« , a laissé entendre Mr Donna, chef de ressort de la DGRAD/HU, au sortir de la rencontre.

Celui-ci déplore cependant le manque de culture fiscale et l’esprit du trafic d’influence dans le chef des assujettis du Haut-Uélé.

« Les assujettis au niveau de la province du Haut-Uele n’ont pas la culture fiscale. J’ai travaillé à Kisangani et à Bunia, où les gens venaient eux-mêmes payer leurs dus à l’État. Je fais souvent des matinées fiscales avec les animateurs des chambres de commerce de la FEC et FENAPEC en vue de ramener les partenaires à comprendre ce qu’est la fiscalité », a-t-il lâché, avant d’inviter les assujettis au changement de mentalité

Photovoltaïques : trois sites identifiés à Isiro

Dans un autre registre, le Gouverneur Baseane a organisé une séance de travail samedi, avec  une délégation du ministère du développement rural en mission dans son entité venue lui présenter le rapport de leur mission d’identification des sites en vue de l’implantation des centrales  des photovoltaïques en territoire de Rungu. Les sites de CAPSA sur la route de Neisu, de Magambe et de la route de MJ ont été identifiés par la délégation du ministère. ACP/C.L/Awa