Haut-Uélé : le directeur général de l’ISP/ Faradje  juge positif le bilan à mi-parcours de sa gestion pour l’année académique 2020-2021

0
117

Kisangani, 27 septembre 2021 (ACP).- Le directeur général de l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP/Faradje ) , Pr Benjamin Yata, s’est dit  satisfait du bilan à mi-parcours    de sa gestion pour cette année académique 2020-2021.

Dans une interview téléphonique accordée dimanche à l’ACP, Pr Benjamin Yata a fait savoir que l’ISP/Faradje  a acquis son propre patrimoine grâce à son esprit managérial et   les cours évoluent normalement en dépit de quelques difficultés auxquelles fait face son institution .

« La plus grande difficulté que nous avons d’une part, c’est le fait que les enseignants doivent venir de l’extérieur. Et d’autre part, c’est le problème de l’effectif des étudiants qui est très réduit pour cette année académique. Seulement 23 étudiants inscrits, dont une étudiante », a-t-il souligné.

Pour faire face à cette difficulté d’effectif dans son alma mater , le directeur général a dit : « ce que nous pouvons faire, c’est de sensibiliser afin que les effectifs augmentent », poursuivant que la mesure prise par le ministre de l’ESU est appliquée sans faille à l’ISP/Faradje .

Par ailleurs, Pr Benjamin Yata a indiqué qu’il va profiter de son séjour à Kinshasa pour continuer à plaider pour que l’Etat congolais prenne l’ISP/ Faradje en vue d’assurer son fonctionnement.

Pr Benjamin Yata a été nommé à la tête de l’ISP/ Faradje en 2018. Cette institution d’enseignement supérieur organise en son sein deux sections, à savoir : les lettres et sciences humaines et les sciences exactes. ACP/Kayu/RN/JFM/MNI/SGB/TKM