Ituri : des suggestions relatives aux travaux de réhabilitation de la RN27 au centre de la rencontre entre la société Petro Maisha et les communautés locales

0
126

Bunia, 27 septembre 2021 (ACP).- Le staff de la société Petro Maisha a rencontré la Fédération des entreprises du Congo (FEC), la société civile, l’UNADI  et les représentants des communautés Ituriennes pour obtenir leurs avis en amont avant le lancement des travaux de la réhabilitation de la RN27, à l’hôtel Musco, a appris lundi l’ACP.

Selon l’initiateur de cette rencontre, le conseiller de la société Petro Maisha, Me Dieudonné Tabani, les travaux partiront de Bunia (pont Lokorto), Iga-barrière, Lopa, Gina afin d’atteindre 106km, précisant que le présent contrat signé avec le gouvernement provincial sous la direction du gouverneur militaire est tiré dans un contexte d’urgence, ajoutant que celui-ci a aussi un caractère particulier, notamment l’ajout des avenants.

Le président de la FEC/Ituri, Jean-Chrisostome Dhekana, a proposé à l’entreprise Petro Maisha de commencer les gros bourbiers à partir de Pimbo-Iga-barrière qui, selon lui, est une urgence, rappelant que la RN27 est de la responsabilité première du gouvernement de la RDC qui avait promis l’asphaltage de ce tronçon d’intérêt national.

De son côté, le coordonnateur de la société civile, Ir Dieudonné Lossa, a suggéré de tenir compte des études environnementales et sociales des populations riveraines de la RN27, avant d’entreprendre les travaux ainsi que son élargissement selon les normes prévues par les expertises antérieures.

Par ailleurs, l’ancien expert de l’ONG Internationale Agro Action Allemande (AAA), M. Tandema qui a œuvré dans le domaine routier a proposé de dégager les deux éléments-clés avant l’exécution des travaux, à savoir l’insécurité et la main d’œuvre à utiliser, insistant sur la préparation du message à transmettre aux populations riveraines pour s’approprier ce projet d’intérêt communautaire dans la région.

S’adressant à la crème intellectuelle de l’Ituri, le président de l’UNADI, Bin Ekwale a exhorté les communautés à soutenir la société Petro Maisha, une entreprise 100% Iturienne qui a gagné le marché, ajoutant que c’est un piège tendu aux Ituriens pour apprécier la capacité de développer leur province.

Cette rencontre entre le staff de la société Petro Maisha et les représentants des communautés Ituriennes a été honorée par la présence de l’administrateur du territoire militaire de Djugu, signale-t-on. ACP/Kayu/RN/JFM/MNI/SGB/TKM