L’Égypte prend position dans l’organisation des élections en Libye

0
316

Kinshasa, 30 septembre 2021 (ACP).- L’entretien entre le Président Abdel Fatah al-Sissi et le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, mercredi au Caire, a porté notamment sur la Libye où des élections générales se préparent, la Tunisie ou encore sur la crise du Grand barrage de la Renaissance d’Éthiopie, ont rapporté jeudi des agences internationales de presse.

Cette réunion à laquelle ont participé le ministre des Affaires étrangères Sameh Shokry, le chef des services de renseignements généraux Abbas Kamel, le coordinateur pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord du Conseil national de sécurité (NSC) des États-Unis, Brett McGurk, la conseillère principale de Jake Sullivan, Ariana Berengaut, le chef du département Afrique du Nord du NSC Joshua Harris et l’ambassadrice adjointe des États-Unis au Caire, Carole Shampaine.

Les deux parties ont convenu d’intensifier les efforts pour préparer les prochaines élections en Libye par le retrait des forces étrangères et des mercenaires sur les lignes de front et arriver à une unification des institutions militaires et de sécurité.

L’Égypte tient à renforcer le partenariat stratégique avec les États-Unis qui remonte à plus de quatre décennies, en particulier sur les plans sécuritaire et militaires. Le Président égyptien a noté que ce partenariat a contribué aux efforts de sécurité et de stabilité au Moyen-Orient qui connaît une instabilité et des tensions. ACP/ZNG/RN/NKV/TKM/MNI