Satisfecit de la performance réalisée par les formateurs   des femmes entrepreneures à l’initiative personnelle

0
225

Kinshasa, 3 octobre 2021 (ACP).-  La cheffe d’antenne du Projet d’appui au développement des micros, petites et moyennes entreprises (PADMPME) de la ville de Kinshasa, Mimi Modjaka a salué la performance réalisée par  tous les formateurs des femmes entrepreneures à l’initiative personnelle, au cours d’un atelier qui s’est tenu du 20 au 30 septembre dans la grande salle Notre Dame de Fatima dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

Cette formation des formateurs a été initiée en vue de pérenniser les acquis, améliorer les performances, augmenter l’expérience et soutenir le dynamisme des femmes entrepreneures sélectionnées par le PADMPME.

Mme Modjaka a saisi l’occasion pour révéler que le projet PADMPME est mis présent dans 4 (quatre) villes, à savoir Kinshasa, Matadi, Lubumbashi et  Goma, et que la ville de Kinshasa est la dernière à bénéficier de cette formation.

« Nous avons retenu 25 (vingt-cinq) femmes sur une quarantaine pour la formation des formateurs. La formation à l’initiative personnelle est indispensable, dans la mesure où elle aide les femmes à comprendre comment elles peuvent, par elles-mêmes, commencer une activité, se fixer un objectif, s’orienter vers le futur et surmonter les obstacles qu’elles peuvent rencontrer pendant la mise en œuvre de leurs projets », a souligné Mme Modjaka

Elle a, à l’occasion, remercié les femmes entrepreneures pour leur assiduité et intérêt qu’elles ont attaché à cette formation. Selon elle, les femmes bénéficiaires de ladite formation constituent un miroir pour celles qui viendront.

Pour la cheffe d’antenne du PADMPME les 2.612 (deux mille six cent douze) femmes formées  jusqu’à ce jour seront capables de contourner les obstacles, élargir leurs projets et aussi étendre cette initiative dans toutes les villes restantes de la RDC afin de réveiller l’esprit entrepreneurial dans le chef des femmes. ACP/C.L/Awa