La rentrée scolaire 2021-2022 effective dans plusieurs écoles de la ville de

0
359

Kinshasa, 04 octobre 2021(ACP).- Plusieurs écoles de la ville de Kinshasa ont ouvert, lundi, leurs portes pour accueillir les enfants dans le cadre de la rentrée scolaire 2021-2022, a constaté l’ACP, au terme d’une ronde, dans quelques communes de  la capitale.

Déjà tôt le matin, l’on a aperçu des élèves, vêtus en bleu blanc, envahir les rues et les arrêts de bus de la capitale  pour se rendre à leurs écoles respectives, où les autorités scolaires se sont organisées pour faire respecter notamment les gestes barrières.

C’est le cas aux collèges « Millénaire », « Faveur divine » et à l’EP « Maman Olive Lembe Kabila », dans la commune de la N’sele, qui ont débuté les enseignements, dans le respect des instructions de ministère de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), d’après les autorités scolaires rencontrées sur place.

A l’EP. Maman Olive Lemba Kabila, le directeur Mota Mbamu s’est dit satisfait de la participation massive des enfants en ce premier jour de rentrée de classes.

1.485 élèves répondent présents au collège Saint Joseph

Au collège Saint Joseph, les autorités scolaires ont affirmé avoir enregistré un effectif de 1.485 élèves, rassurant que  toutes les conditions ont été réunies pour faire respecter les gestes barrière édictées par le gouvernement contre la propagation de la COVID-19.

Une situation similaire a été aussi observée au C.S. Notre Dame de Bon secours de Bibwa à N’sele qui, d’après le directeur du primaire de cette école conventionnée catholique, Albert Mvuta, a démarré avec 119 élèves et 20 enseignants.

Tout en se félicitant du bilan de cette première journée, il a exhorté les parents qui doutent encore de l’effectivité de cette rentrée, à envoyer leurs enfants, avant d’affirmer que son école fournit l’effort de fonctionner normalement en dépit du surnombre des enfants occasionné par la gratuité de l’éducation de base instaurée par le gouvernement.

Il a plaidé afin que les autorités compétentes augmentent le nombre des salles de classes compte tenu de la demande croissante des parents à vouloir inscrire leurs enfants dans cette école publique.

Dans la commune de Ngaliema, il y a le collège Saint Cyprien, organisant les humanités secondaires qui a reçu un bon nombre d’élèves pour les deux vacations, d’après le préfet Pierre Mbanza qui a  également pris les dispositions nécessaires pour garantir la discipline et le respect des gestes barrières. ACP/Kayu/RN/MNI/SGB