CONEPT lance la compagne pour le financement intérieur et innovant de l’éducation

0
247

Kinshasa,  5 octobre 2021 (ACP).- Le coordonnateur national de la Coalition nationale de l’éducation pour tous (CONEPT/RDC), Jacques Tshimbalanga a lancé mardi à Kinshasa, la campagne pour le financement intérieur et innovant de l’éducation  en vue d’assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité, à l’occasion de la journée mondiale des enseignants célébrée le 5 octobre de chaque année.

Cette organisation de la société civile a exhorté le gouvernement d’agir de manière pressente et d’accroitre le budget de l’éducation alloué aux provinces jusqu’à atteindre au moins 25% d’ici 2023.

La CONEPT tient à ce que le gouvernement mette en place avec le concours des assemblées provinciales, des mécanismes pour le financement innovant de l’éducation afin de combler les gaps et investir dans les enseignants.

« Les fonds ainsi générés pourraient contribuer à améliorer la qualité des apprentissages, construire et réhabiliter des infrastructures pour contenir l’accès, l’amélioration des conditions et rendre sûr et protecteur l’environnement scolaire », a affirmé le coordonnateur de la CONEPT.

Le CONEPT a reconnu que la mise en œuvre de la gratuité de l’éducation de base y compris le financement des réformes étaient des alternatifs innovants et indispensables pour l’amélioration de la qualité de l’éducation dans le pays.

Pour ce faire, le CONEPT appelle le gouvernement d’allouer une quotité sur les redevances payées par les exploitants des ressources naturelles mines, hydrocarbures et télécommunication pour soutenir l’éducation.

Jacques Tshimbalanga a ainsi plaidé en faveur de la reforme de  Fonds de promotion de l’éducation nationale en vue de doter ce service des instruments juridiques adéquats lui permettant de prélever dans le respect de la loi, les redevances relevant des financements alternatifs et innovants identifiés. ACP/