Timide reprise des cours dans la ville de Mwene Ditu

0
157

Mwene Ditu, 05 octobre 2021 (ACP).- La reprise des cours pour l’année scolaire 2021-2021 prévue le lundi est loin d’être une réalité sur l’ensemble de la ville ferroviaire de Mwene Ditu, dans la province de Lomami, où aucun engouement des élèves en uniforme n’a été observé dans les artères et les cours des écoles du secteur privé et public, lors de la ronde effectuée par le reporter de l’ACP.

Il a été cependant remarqué la présence nombreuse des parents devant les directions des écoles conventionnées catholiques pour prendre les inscriptions des enfants, alors les portes des salles de classes sont demeurées fermées, enseignants et agents administratifs taillant bavette au sein des petits groupes en forme des retrouvailles, après quelques semaines des vacances.

Dans certaines écoles privées, des leçons ont été dispensées par des enseignants présents, devant quelques élèves qui ont fait le déplacement, les tout petits étant accompagnés par les parents ou autres tuteurs.

Interrogés par l’ACP, certains parents d’élèves évoquent la crise économique dans le contexte du COVID-19 et la non publication, à temps, des résultats des examens d’Etat, ainsi que le boycott de la rentrée scolaire par les syndicats de l’EPST qui réclament l’amélioration des salaires et la prise en charge des nouvelles unités.

Fidelie Kabinda Mutonji, maire de Mwene Ditu, a, lors de sa ronde effectuée le même jour dans quelques établissements scolaires de son entité, invité les professionnels de la craie blanche à se mettre au travail, et les écoliers à reprendre le chemin de l’école pour respecter le calendrier scolaire 2021-2022.

ACP/Zng/RN/Fmb/Thd/TKM