L’ouvrage « La question de la crise écologique » du Pr. Baby Ilunga Wa Ilunga porté sur les fonts baptismaux

0
281

Kinshasa, 06 octobre 2021 (ACP).- Le président du conseil d’administration du Fonds forestier national (FFN), Gervais Rugenge Bagoma, a porté, mercredi, sur les fonts baptismaux, à l’Institut national des arts (INA) à Kinshasa, l’ouvrage du  Pr.  Baby Ilunga Wa Ilunga, intitulé « La question de la crise écologique. L’ONU et l’état d’urgence écologique planétaire ».

Il a, à cette occasion, souhaité une longue vie à cet ouvrage important qui soulève les défis, proposé des solutions idoines et fait le plaidoyer pour le bien de l’humanité tout entière.

Lors de la présentation de l’ouvrage du Pr. Ilunga, qui est également secrétaire général administratif de l’INA, le Pr. Ngomba Binda de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), a indiqué que ce manuel  de 252 pages publié en 2021 aux éditions « PIFEP », est une pensée écologique née d’une inquiétude écologique valorisant l’idée du philosophe allemand Hans Jonas, basée sur « la culture nécessaire de  l’heuristique de la peur, la peur salvatrice face au danger de mort de la nature et fatalement de la mort de l’homme ».

Comme Hans Jonas, le philosophe Ilunga a éveillé la conscience humaine sur la force de nuisance extrême de notre civilisation technologique moderne qui entraine des catastrophes graves, des changements climatiques ainsi que la destruction de la terre.

L’auteur a recommandé à l’ONU comme une grande organisation réunissant les pays du monde, de décréter l’état d’urgence écologique planétaire en vue de renforcer notamment les mécanismes de protection de la nature, de limiter les polluants, les catastrophes qui mettent en danger la terre.

D’autres personnalités académiques ont salué la publication de cet ouvrage dont son plaidoyer doit être fait dans le pays et à travers le monde dans de grands forums comme de COP 26 pour amener les Etats à la prise de conscience réelle de ce danger qui guète l’humanité.

Cet ouvrage qui est le prolongement de la réflexion amorcée dans sa thèse de doctorat de philosophie, soutenue il y a deux ans à l’UNIKIN, est en vente à l’INA et à la faculté des lettres et sciences humaines.

ACP/ODM/GGK/LYS/SGB/