Ituri : deux ravitailleurs des ADF présentés au gouverneur militaire à Bunia

0
191

Bunia, 07 octobre 2021 (ACP).- Deux ravitailleurs des ADF dont une femme âgée de 56 ans et son gérant ont été présentés au gouverneur militaire de l’Ituri, le Lt général Jhonny Luboya N’kashama, en présence de son vice, le commissaire divisionnaire Benjamin Alongabony.

Selon le porte-parole des FARDC en Ituri, le Lt Jules Ngongo Tshikudi, cette dame et son gérant font partie d’un réseau criminel qui a été démantelé par les services de sécurité qui les ont filés à partir de Bunia jusqu’à leur arrestation à Mahagi le 26 septembre dernier pour les retourner à Bunia d’où ils sont venus.

Il s’agit d’une dame de la nationalité ambiguë, détentrice de 5 cartes d’identité dont une carte appartenant à l’un de ses enfants. Les 3 cartes d’électeur sont délivrées à Beni en 2016, et Bukavu en 2017 en RDC, et la 4ème carte était délivrée en Ouganda, avec des noms différents. Au Congo, elle s’appelle Kavira ou Kavugho selon les circonstances dans lesquelles elle se trouve, et en Ouganda on l’appelle Joan Namajanza.

Devant le vice-gouverneur, cette dame est passée aux aveux en déclarant qu’elle est au service des ADF depuis 23 ans déjà.

Dans sa voiture de couleur grise portant plaque d’immatriculation congolaise no2052AB07, de marque Carina, on y a découvert quelques sacs de riz, du sucre, des cartons de médicaments portant des emblèmes du croissant rouge (Comité International Genève), 9 couteaux dont un poignard militaire, des munitions, tenues militaires et des bottines.

Les sources recueillies sur place ont affirmé que cette dame était arrivée à Bunia où elle a été hébergée au quartier Lengabo par un certain Mumbere, ajoutant qu’elle effectuait souvent des déplacements à Boga pour ravitailler les siens en produits vivriers et en médicaments.
Répondant à une question pourquoi elle détenait plusieurs couteaux, la ravitailleuse des ADF a allégué qu’elle avait le projet d’ouvrir une boucherie à Bunia où elle a aussi une boutique.

Le Lt général Jonny Luboya Nkashama a appelé la population à la dénonciation des suspects pour aider l’armée et la police à la sécuriser. La voiture ainsi que les deux ravitailleurs des ADF sont mis à la disposition de la Justice, renseigne-t-on.

ACP/RN/NKV/MNI/KMT/TKM