Lancement de la campagne « Pas d’école sans bancs en RDC » à Kabeya Kamwanga

0
96

Kabeya Kamwanga, 07 octobre 2021 (ACP).- Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) en République Démocratique du Congo, Tony Mwaba  Kazadi qui poursuit sa mission au Kasaï-Oriental depuis bientôt une semaine, a procédé mercredi au lancement de la campagne « Pas d’école sans bancs en RDC », à partir de la cité de Keena-Nkuna, chef-lieu du territoire de Kabeya-Kamwanga.

A cette occasion, Tony Mwaba a déclaré que la gratuité de l’enseignement de base a produit des effets positifs, en amenant des milliers d’enfants sur le parcours scolaire, et permettant ainsi à certains ménages de faire des économies.

Il a néanmoins reconnu que cette gratuité a aussi provoqué des effets induits, parmi lesquels le surpeuplement des classes impactant sur la qualité de l’enseignement.

Le ministre soutient que cette campagne s’inscrit dans la perspective de veiller sur la gratuité et sur la qualité de l’enseignement, dont le gouvernement de la RDC a pris l’engagement ferme d’améliorer les conditions socioprofessionnelles des enseignants et des élèves, notamment avec la construction des nouvelles écoles, leur équipement, la réhabilitation de certaines, leur dotation en manuels et fournitures scolaires en vue d’offrir des conditions d’études acceptables aux enfants.

Tony Mwaba a invité le Fonds national de promotion de l’Education, projet pilote de cette campagne, à la mise en œuvre de la distribution effective des bancs dans les écoles.

Auparavant, le directeur de la province éducationnelle du Kasaï-Oriental II, Jean- Baptiste Tshibaka Kabwena avait exprimé sa satisfaction pour les efforts consentis par le ministre de tutelle dans la consolidation de la gratuité de l’enseignement de base en RDC, l’un des piliers du mandat du gouvernement de la RDC.

Plusieurs personnalités politico-administratives, parmi lesquelles les députés nationaux, sénateurs et les membres du comité provincial de l’EPST, ont assisté à cette cérémonie organisée dans cette division de la province éducationnelle du Kasaï-Oriental située à 45 km à l’ouest de Mbujimayi.  

 Le ministre de l’EPST met en garde les enseignants grévistes

A l’occasion de cette cérémonie, le ministre de l’EPST Tony Mwaba Kazadi a mis en garde des enseignants qui observent un mouvement de grève à travers la RDC, depuis la rentrée scolaire 2021-2022, grève qu’il qualifie d’illégale et injustifiée.

« C’est vrai que c’est leur droit de faire la grève. Et un droit est droit que si on le reconnait et que l’on peut régulièrement l’exercer. Je n’ai pas été préavisé, aucune procédure n’avait été mise en œuvre, et surtout qu’au moment où je lance cette campagne, nous sommes dans une commission paritaire, à des négociations. Et de bonne foi, le gouvernement a fait un geste significatif, » a déclaré le ministre de l’EPST.

Tony Mwaba a mis en garde ceux des enseignants qui ne se présenteront pas dans les salles de classe, en mettant en exergue le fait qu’à l’EPST, le salaire est le patrimoine de l’école. Par conséquent, ceux qui partiront auront renoncé à ce salaire dont pourront bénéficier les nouvelles unités pour qu’elles s’occupent des enfants.

Il a fustigé le fait qu’au moment où son ministère sur le terrain est en train de se battre avec ses moyens, les ennemis de la gratuité instrumentalisent certains enseignants pour les conduire dans une grève qu’il déclare illégale et injustifiée.

  ACP/ZNG/RN/NKV/TKM/MNI/KMT