Le bilan de l’attaque terroriste contre l’armée malienne s’alourdit avec 16 soldats tués au Mali

0
128

Kinshasa, 08 octobre 2021 (ACP).- Le bilan de l’attaque terroriste de mercredi contre l’armée malienne dans le centre du pays s’alourdit à 16 soldats tués et 9 blessés, ont indiqué jeudi les Forces armées maliennes (FAMa) sur leur site officiel.

 « Suite à l’attaque complexe terroriste perpétrée le mercredi 6 octobre 2021 aux environs de 11h25 contre un convoi des FAMa sur l’axe routier Bandiagara et Koro, le bilan côté des FAMa a évolué. Nous déplorons 16 morts et 9 blessés », a indiqué l’armée, en ajoutant que « toute la nation malienne salue la bravoure de ces vaillants militaires ».

Dans un communiqué publié dans la soirée de mercredi, la Direction de l’information et des relations publiques de l’armée (DIRPA) a établi un bilan provisoire de 9 soldats tués, et 11 blessés ainsi que 15 terroristes tués et 20 motos saisies.

Samedi dernier, un Casque bleu de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) avait été tué et quatre autres grièvement blessés suite à l’explosion de leur véhicule sur une mine artisanale près de Tessalit (région de Kidal) dans le nord-est du pays.

Le 28 septembre dernier, cinq gendarmes du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) avaient été tués et quatre autres blessés dans un attentat terroriste ayant visé le convoi d’une entreprise minière dans l’ouest du pays. Au cours de cette attaque, quatre terroristes avaient été tués par les FAMa.

Depuis 2012, le Mali est confronté à une profonde crise multiforme aux niveaux sécuritaire, politique et économique. Les insurrections indépendantistes, les incursions djihadistes et les violences intercommunautaires ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés, malgré la présence des forces onusiennes (MINUSMA), françaises (Barkhane) et européennes (Takuba).

ACP/Kayu/FMB/NKV/SBG/KMT/NIG